L’enquête ouverte par la gendarmerie pour faire la lumière sur le meurtre de Abdou Elinkine Diatta commence à révéler ses secrets. en effet, Abdou Elinkine Diatta, secrétaire général autoproclamé du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc) a été froidement tué le dimanche dans un village situé dans la commune de Mlomp.

Selon Libération, les témoignages recueillis attestent que les deux tueurs, qui étaient à bord d’une moto, visaient directement Abdou Elinkine Diatta. La preuve, relève Libération, dès qu’ils sont arrivés à hauteur de la foule, qui se rendait vers le lieu où devait se dérouler la cérémonie traditionnelle, c’est ce dernier qu’ils ont visé. Selon la même source, il y a une autre coïncidence troublante formellement relevée par l’enquête ouverte par la gendarmerie. Vingt quatre heures avant son exécution, Abdou Elinkine Diatta avait présidé une réunion du MFDC au cours de laquelle il s’est frontalement attaqué à Salif Sadio.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.