Home Blog

SENEGAL: Ousmane Tanor Dieng, le parcours d’un homme d’Etat

0
SENEGAL: Ousmane Tanor Dieng, le parcours d'un homme d'Etat

La classe politique sénégalaise traverse un des moments les plus difficiles. Et ce lundi 15 juillet 2019 restera à jamais dans les écrits de l’histoire du pays. En effet, il s’agit de la disparition du président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT), Ousmane Tanor Dieng  à Bordeaux (France) des suites d’une longue maladie. Ousmane Tanor Dieng est un homme politique sénégalais, né le 2 janvier 1947 à Nguéniène et mort le 15 juillet 2019 à Bordeaux.

Parcours d’un administrateur

Ousmane Tanor Dieng a obtenu sa licence en droit à l’université de Dakar (option Relations internationales) et un DES en droit public. Il est également diplômé de l’École nationale d’administration et de magistrature (ENAM), option Diplomatie, et de l’École supérieure des travaux publics (ESTP).

C’est en 1976 qu’il commence son service au sein de l’administration sénégalaise où il occupe successivement les fonctions de conseiller chargé des affaires internationales au ministère des Affaires étrangères (1976-78), conseiller diplomatique auprès du président Léopold Sédar Senghor (1978-81), puis auprès du président Abdou Diouf (1981-88). En 1988, il est nommé directeur de cabinet, puis ministre-directeur de cabinet auprès du président Diouf, poste qu’il occupera jusqu’en 1993, année où il est nommé ministre d’État, ministre des services et des affaires présidentiels.

Au sein du Parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng est membre du bureau politique dès 1988. En 1995, il est secrétaire général de la coordination départementale de Mbour, de l’union des coordinations de Mbour et de l’union régionale de Thiès. C’est en mars 1996 qu’il est nommé premier secrétaire du Parti socialiste et secrétaire national aux relations internationales.

Parallèlement à ses fonctions au Parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng est, depuis septembre 1996, vice-président de l’Internationale socialiste.

Membre du bureau politique du Parti Socialiste dès 1988, c’est en 1995 qu’il est élu secrétaire général de la coordination départementale de Mbour et de l’Union régionale de Thiès.

La Présidence, un rêve qui ne sera jamais réalisé

Secrétaire général du Parti socialiste sénégalais, formation qui, au travers des anciens présidents de la République Léopold Sédar Senghor et Abdou Diouf, a gouverné le pays de 1960 à 2000, il se présente à l’élection présidentielle du 25 février 2007, pour laquelle il était présenté, durant la campagne électorale, comme l’un des seuls candidats, avec l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, à pouvoir réellement « menacer » la réélection du président sortant Abdoulaye Wade.

Ayant remporté, selon les résultats définitifs du premier tour de scrutin proclamés le 11 mars 2007 par le Conseil constitutionnel, 464 287 voix, soit 13,56 % des suffrages exprimés, il conteste en vain la validité du scrutin, qui a vu la réélection du président Wade dès le premier tour.

Ousmane Tanor Dieng est l’un des candidats en lice pour l’élection présidentielle sénégalaise de 2012. Il récolte 13,56 % des voix au premier tour, et appelle à voter pour Macky Sall contre Abdoulaye Wade.

Formation académique et diplômes obtenus

  • Diplômé de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) (Option Diplomatie)
  • Diplômé de l’Ecole Nationale des Travaux Publics
  • Diplôme d’Etudes Supérieures (D.E.S.) : Droit public
  • Licence en Droit : Option Relations internationales

Fonctions administratives

  • Député à l’Assemblée Nationale,
  • Président du Groupe parlementaire Socialiste
  • Ministre d’Etat, Ministre des Services et des Affaires Présidentiels
  • Directeur de Cabinet, puis Ministre Directeur de Cabinet du Président Abdou Diouf
  • Conseiller diplomatique du Président Abdou Diouf
  • Conseiller diplomatique du Président Léopold Sédar Senghor
  • Conseiller chargé des Affaires internationales au Ministère des Affaires étrangères (Division Afrique, Division ONU, Secrétariat Général)

Fonctions politiques

  • Membre de la Commission « Ethique » de l’Internationale Socialiste
  • Vice-Président de l’Internationale Socialiste & Président du Comité Afrique
  • Secrétaire Général du Parti Socialiste du Sénégal
  • Secrétaire National aux Relations internationales
  • Secrétaire Général de l’Union Régionale P.S. de Thiès
  • Secrétaire Général de l’Union des Coordinations P.S. de Mbour
  • Secrétaire Général de la Coordination Départementale PS de Mbour
  • Secrétaire Général de la Section P.S. de Nguéniène
  • Secrétaire Général du Comité P.S. Las-Palmas à Nguéniène
  • Membre du Bureau Politique du Parti Socialiste

Ousmane Sonko: «Il nous faut une élite décomplexée»

0
PRESIDENT OUSMANE SONKO

Pierre Atépa Goudiaby a initié un projet dénommé « la nouvelle route de l’Acier et de l’Aluminium ». Ledit projet vise à renforcer les capacités industrielles en Afrique notamment dans la sous-région, afin de se mettre sur les rails du développement.

Ce vendredi 24 mai, la cérémonie du lancement de cette nouvelle initiative, s’effectuait avec la présence de plusieurs acteurs politiques, dont Ousmane Sonko. Ce dernier trouve ce projet très intéressant dans la mesure où il permet à l’Afrique de se « décomplexer » et de tendre vers le « développement.« Nous aurons à porter cette dynamique pour contribuer à nous décomplexer et sortir de cette mentalité du dominé pour se lancer vers le développement », a déclaré le leader de PASTEF/les patriotes. Par ailleurs, Ousmane Sonko estime « qu’en matière de soutien ou d’accompagnement dans ce projet, l’État doit montrer son impact en s’impliquant dans les enjeux d’ordre national. »

Me Mbaye Gueye très furieux contre Me Sidiki Kaba

1

C’est à croire que l’affaire Khalifa Sall n’a pas encore fini de révéler tous ses secrets. Alors que l’ex-maire de Dakar est jugé et condamné dans le cadre de l’affaire dite de la Caisse d’avance de la Municipalité, le Bâtonnier de l’ordre des avocats a fait ce jeudi, une révélation surprenante. Notamment concernant le retard sur l’application de l’Article 5  Règlement n°5 de  l’Uemoa.

Me Mbaye Guèye accuse l’ancien ministre de la Justice, Sidiki Kaba d’être à l’origine de «ce désordre judiciaire». D’après lui, il a essayé de «gagner du temps dans l’application de ce règlement, prétextant vouloir introduire une réforme du code de procédure pénale».Me Mbaye Guèye rappelle que «lorsque Khalifa Sall a été convoqué, il a été mis dans une salle et lorsque son avocat, Me El Hadji Diouf est arrivé, il a été empêché de le voir. Or, poursuit-il, «ne pas dire à l’accusé qu’il a droit à un avocat, entraîne la nullité de la procédure, à plus forte raison ne pas lui commettre un avocat». C’est comme ce qui s’est passé avec le cas  Thione Seck. Le juge du tribunal correctionnel de Dakar a prononcé, jeudi dernier, l’annulation de toute la procédure relative à l’affaire des faux billets pour laquelle il était jugé, informe actusen. Le Magistrat Maguette Diop a rendu ce jugement, en application du règlement n° 05 de l’Uemoa du 25 septembre 2014, relativement aux nouvelles compétences de l’avocat, exigeant que les prévenus soient assistés d’un avocat.

7 TV: Adja Astou présente ses excuses à la communauté Pulaar

2

Après les propos d’une extrême gravité à l’endroit des Toucouleurs, Adja Astou, principale concernée et sa directrice générale et le personnel de la 7 TV demandent pardon à l’ensemble de la communauté blessée par cette énormité.

Pour rappel Adja Astou Cissé, a dérapé grave. Elle a commis l’erreur d’avancer que le viol est plus fréquent chez la communauté pulaar (les al-pulhars). Les faits se sont déroulés avant-hier. Face à cet état de fait, la directrice générale Maimouna Ndour Faye sera convoquée ce samedi à la Dic afin d’apporter des explications sur les propos tenus par l’une de ses employés.

Thiantacounes: Serigne Saliou Thioune convoque à Mermoz et Aida Diallo à Médinatoul Salam

0
Succession de Cheikh Béthio Thioune: Le Khalife des Mourides a fait son choix

La guerre de succession chez les Thaintacounes est loin de s’estomper malgré l’intronisation de Serigne Saliou Thioune comme guide des Thaintacones par le Khalife des mourides.

Selon L’Observateur, le fils aîné du défunt, Serigne Saliou Thioune Gueule Tapée convoque, aujourd’hui à Mermoz, une importante rencontre avec les talibés pour les entretenir de l’héritage du Cheikh et de sa feuille de route.

Dans le même temps, souligne le journal, Sokhna Aïda Diallo, qui jouit d’une aura indéniable auprès des disciples de son défunt époux, compte battre, elle aussi, le rappel de ses troupes dans le fief des Thiantacounes, à Médinatoul Salam, dans le département de Mbour.

France: Un sénégalais retrouvé mort et pendu

0

Le corps sans vie de Mamadou Kébé, 38 ans, a été retrouvé pendu au bout d’une corde, sur une aire de jeu du parc Aimé-Césaire à Corbeil-Essonnes, en France. La découverte macabre a eu lieu vendredi dernier, renseigne Libération.

Mamadou Kébé a été cité à plusieurs reprises dans le dossier concernant les achats de voix supposés, lors des élections municipales de 2009 et 2010, à Corbeil-Essonnes. Sénégalais d’origine, il avait bénéficié de plusieurs «dons» de Serge Dassault, maire de Corbeil jusqu’en 2008.

La justice Française s’interrogeait si cet argent, plus d’un million d’euros, a pu servir à acheter des votes pour faire élire Jean-Pierre Bechter, proche de Dassault, au poste de maire de Corbeil. Le milliardaire, décédé le 28 mai dernier, disait lui avoir donné 1,2 million d’euros pour qu’il cesse de le harceler lui et sa famille.

Originaire du quartier des Tarterêts, Kébé était parvenu à pirater la messagerie téléphonique de Serge Dassault et avait ainsi eu accès, à l’époque, aux messages laissés par certains ministres tels que Brice Hortefeux ou Jean-François Copé. Il avait été mis en examen pour tentative d’extorsion de fonds et appels malveillants.

Kébé serait rentré ruiné de Belgique pour vivre à Tarterêts. La piste du suicide est plus plausible, indique Libération. Une enquête a été ouverte afin de déterminer les causes de la mort. Il sera procédé à une autopsie du corps. 

Karim Khan nouveau procureur de la CPI a prêté serment ce mercredi

0
karim khan

Fin de mandat pour le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) Fatou Bensouda. Son remplaçant, le britannique Karim Ahmad Khan a prêté serment ce mercredi 16 juin 2021 lors d’une cérémonie à la Haye.

C’est officiel! Karim Ahmad Khan est le nouveau procureur de la Cour pénale internationale (CPI). L’avocat britannique, élu plus tôt dans l’année, a pris ses fonctions ce mercredi lors d’une cérémonie à la Haye. Il remplace la gambienne Fatou Bensouda qui a tenu ce rôle pendant neuf ans.

« Moi, Karim Asad Ahmad Khan, déclare solennellement que je remplirai mes devoirs et exercerai mes attributions de procureur de la CPI en tout honneur et dévouement, en toute impartialité et en toute conscience ; et que je respecterai le caractère confidentiel des enquêtes et des poursuites », a déclaré l’avocat au cours de sa prestation de serment.

Porté à la tête du Parquet international dans une période marquée par les fortes pressions que subit la CPI de la part des Etats-Unis qui n’ont toujours pas signé le statut de Rome, fondant la juridiction internationale, Karim Khan sera très attendu sur des dossiers chauds comme la récente crise israélo-palestinien qui a fait plusieurs morts surtout dans la Bande de Gaza, et les enquêtes sur des crimes commis en Afghanistan par les soldats de la coalition menée par les Etats-Unis.

Direction de l’Afp: Moustapha Niass prend une décision

0
Moustapha Niass joint l’acte à la parole. Comme il l’avait annoncé, le président de l’Assemblée nationale ne sera plus secrétaire général de l’Alliance des forces de progrès (AFP) à partir du premier trimestre 2022. Le concerné a décidé de se retirer, après 22 ans, pour laisser la place aux plus jeunes.
Une annonce qu’il a faite ce mercredi, à l’occasion de la célébration de l’appel du 16 juin 1999 de l’ancien socialiste devenu depuis lors patron des progressistes.

Grand-Yoff: Un pasteur dealer arrêté pour trafic de drogue

0
COCAINE

L’affaire s’est produite à Grand-Yoff ! En effet, le Nigérian Victor Ekene Nwadike, par ailleurs Pasteur s’était transformé en dealer. Ce dernier livrait de la cocaïne à l’entrée de l’église Saint-Paul de Grand-Yoff.

D’après L’AS, il a été arrêté en même temps que ses complices Jodeofor Adueken et Babacar Wone.

Pour l’arrêter, les policiers lui ont tendu un piège en commandant 300 grammes de cocaïne pour une valeur de 3 millions Fcfa.

Jugés hier, ils risquent des peines allant d’un à dix ans de prison. Ils seront édifiés sur leur sort le 10 juillet prochain.

Kaolack: Le rappeur Kilifeu relaxé

0
kilifeu

Enfin une bonne nouvelle pour Kilifeu de Yen a Marre. Selon la RFM le rappeur activiste a été relaxé par le juge du tribunal de grande instance de Kaolack qui n’a pas suivi le réquisitoire du procureur.
Pour rappel, Kilifeu avait été arrêté lors des manifestations des prestataires de la Senelec à Kaolack.
Il était poursuivi pour outrage à agents dans l’exercice de leurs fonctions.
Les proches du rappeur avaient déploré une blessure du rappeur à l’épaule.

Can 2021: Zoom sur les 24 pays qualifiés

0
Can 2019: Demi-finales entre l'Afrique Noire et l'Afrique Blanche

Les matchs qualificatifs pour Can sont bouclés. On connaît désormais les 24 sélections qualifiées pour la CAN 2021 qui se déroulera du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun.

En disposant du Benin mardi, les Leons Stars de la Sierra-Leone retrouvent la Coupe d’Afrique des Nations après 26 ans d’absence, leur troisième participation à une phase finale de CAN. La compétition africaine qu’abritera le Cameroun en janvier 2022 se fera avec de nouvelles têtes comme la Gambie et les Comores, une première participation historique pour ces deux pays. Aussi, la Sierra-Leone, le Malawi, l’Éthiopie et le Soudan reviennent également à la CAN après de longues années d’absence. La liste complète…

Les 24 qualifiés :

– Cameroun (pays-hôte), 20e participation, la dernière en 2019;
– Sénégal, 16e participation, la dernière en 2019;
– Algérie, 19e participation, la dernière en 2019;
– Mali, 12e participation, la dernière en 2019;
– Tunisie, 20e participation, la dernière en 2019;
– Burkina Faso, 12e participation, la dernière en 2017;
– Guinée, 13e participation, la dernière en 2019;
– Comores, 1ère participation;
– Gabon, 8e participation, la dernière en 2017;
– Gambie, 1ère participation;
– Egypte, 25e participation, la dernière en 2019;
– Ghana, 23e participation, la dernière en 2019;
– Guinée Equatoriale, 3e participation, la dernière en 2015;
– Zimbabwe, 5e participation, la dernière en 2019;
– Côte d’Ivoire, 24e participation, la dernière en 2019;
– Maroc, 18e participation, la dernière en 2019;
– Nigeria, 19e participation, la dernière en 2019;
– Soudan, 9e participation, la dernière en 2012;
– Malawi, 3e participation, la dernière en 2010;
– Ethiopie, 11e participation, la dernière en 2013;
– Mauritanie, 2e participation, la dernière en 2019;
– Guinée Bissau, 3e participation, la dernière en 2019;
– Cap-Vert, 3e participation, la dernière en 2015;
– Sierra Leone, 3e participation, la dernière en 1996.

Meurtre de Dieynaba Traoré: Les derniers éléments de l’enquête

0
dieynaba traoré

On en sait un peu plus dans l’enquête sur l’affaire Dieynaba Traoré, retrouvée morte au milieu des filaos à Tivaouane Peulh. Les deux vigiles sur qui les deux téléphones portables de la victime ont été retrouvés, ont été libérés, faute de preuve. Les enquêteurs sont parvenus à localiser le dernier endroit où Dieynaba Traoré s’est servie de son téléphone. Il s’agit d’un célèbre restaurant, situé sur la Corniche Ouest de Dakar. L’enquête se compliquent mais les pandores ne désespèrent pas.

L’amant de la victime est placé dans la ligne de mire des enquêteurs. D’ailleurs il a également été entendu.

Le rappeur Kilifeu jugé ce mercredi à Kaolack

0
kilifeu

Le rappeur Kilifeu va faire face au juge du tribunal des flagrants délits de Kaolack, ce mercredi matin.

Poursuivi pour « rébellion, trouble à l’ordre public et outrage à agents », Kilifeu a été interpellé lors de la marche de l’amicale des travailleurs de la SENELEC.

Déféré devant le procureur, il avait bénéficié d’une liberté provisoire le 11 juin dernier.

Ousmane Sonko et des membres du mouvement «Y en a marre» se sont rendus à Kaolack pour lui témoigner leur soutien.

Abdoulaye Mbaye Pekh réagit après son accident en marge de la tournée économique de Macky

0

Plus de peur que de mal ! En effet, une des voitures du chef de l’État a fait tonneau, ce mardi 16 juin, sur l’axe Matam–Ngidjilogne. Abdoulaye Mbaye Pekh qui était abord donne ses nouvelles.

“Alhamdoulilah, je remercie le bon Dieu wt je prie sur son prophète Mohammad (Psl). Je remercie aussi Serigne Touba. Je me porte très bien. J’étais avec Serigne Modou Bara Dolly. Vous savez comment je suis avec Serigne Touba. J’ai que j’ai vu son véhicule, j’ai décider d’y aller avec lui. Je ne veux que de bien et la paix dans notre pays“, a-t-il déclaré sur Rfm.

Et d’ajouter qu’il est avec le président de la République “pour lui dire la vérité mais pas autre chose“.

Pour ce qui est de l’accident, dit-il, c’est le chauffeur qui doublait sur la latérite. La voiture a fait tonneau ensuite. “Avec la poussière, la visibilité n’était plus bonne“, s’est-il confié. Il indique que c’est la président de la République l’a appelé pour s’enquérir de son état de santé.

Ndouloumadji: Des jeunes incendient la maison de Macky Sall

0
macky affaiblit aly ngouille ndiaye

La violence s’est invitée lors de la tournée économique du président. Ainsi, plusieurs jeunes de Ndouloumadji, village d’origine du Président Macky Sall (village natal de son père), ont manifesté leur mécontentement ce mardi, 15 juin 2021, pour avoir été zappé dans sa tournée économique au nord du pays. Une manifestation, tout en brassards rouges a eu lieu dans ledit village. Pis, la résidence du président Sall a été la proie à un incendie dont la cause n’a pas encore été déterminée même si certains témoignages lient pointent du doigt les jeunes en colère qui aurait mis le feu à la demeure.

Mis au parfum de la situation, le président de la République a décidé de recevoir dans la soirée les mécontents pour discuter avec eux, selon des sources de «L’As». La rencontre devrait permettre à Macky Sall d’arrondir les angles avec ses inconditionnels, qui, malgré le fait que leur localité soit zappée par le locataire du Palais, ont tenu à préciser qu’ils restent toujours fidèles au patron de Benno Bokk Yaakar (Bby).

Tournée économique: « Quel gâchis ! « , Abdoul Mbaye

0
abdoul mbaye

Au moment où la tournée économique du Chef de l’Etat Macky Sall bat son plein le leader de l’Alliance pour la citoyenneté et le Travail (ACT), Abdoul Mbaye s’est incrusté pour donner son point de vue . Dans un post sur sa page Facebook, l’ancien premier ministre pense que la démarche politique que mène actuellement le Président Macky Sall consiste à exercer le pouvoir tout seul.

« Il est désormais seul face au peuple, la République réduite à sa plus simple expression. Les étudiants porteurs de revendications assiègent sa maison. Quel gâchis !», s’est exclamé l’opposant.

Thiès: Un taximan retrouvé mort et son corps dissimulé dans un caniveau de l’Onas

0

C’est un fait inédit. Cheikh Mbaye, un chauffeur de Taxi qui avait disparu depuis plus de deux mois à Thiès, a finalement été retrouvé mort et jeté dans un caniveau de l’Onas au quartier Diamegueune de Thiès.

Le corps était enveloppé dans un drap appartenant à sa femme. Le procureur a ordonné aux services compétentes de rechercher les restes du corps de la victime. Sa femme et ses enfants ont été convoqués par les limiers pour les besoins de l’enquête, renseigne la Rfm. L’un de ses neveux, qui ne jouirait pas de ses facultés mentales  a été arrêté. Réputé violent, il aurait une fois poignardé la victime.

Flambée des prix des denrées: Les assurances d’Aminata Assome Diatta

0
aminata assome diatta a accouché

La flambée des prix des denrées ne laisse pas indifférent le gouvernement. Si on se fie au propos ministre du Commerce, et des Petites et moyennes entreprises (PME), Aminata Assome Diatta qui affirme que les autorités essaient de contenir au mieux cette hausse.

’’Je voudrai vraiment qu’on essaie de comprendre cette nécessité pour nous d’être tout le temps équilibrés. Je peux vous assurer que suite aux instructions du président de la République, tout le gouvernement est mobilisé pour voir comment contenir les prix’’, a-t-elle dit.

Aminata Assome Diatta s’exprimait lors de la réunion du comité régional de développement (CRD) consacrée à la commercialisation des productions agricoles.

Le président de la République, Macky Sall, a insisté mercredi, à l’occasion du Conseil des ministres, sur la « nécessaire régulation des marchés des denrées et produits essentiels aux ménages ».

D’après le communiqué ayant sanctionné cette rencontre, il préconise « une mobilisation des services compétents du ministère en charge du Commerce, afin d’éviter toute spéculation ».

Il s’agit aussi selon lui de « veiller scrupuleusement à une stabilisation durable des prix des denrées de première nécessité y compris l’aliment de bétail », souligne le texte.

’’Avec la pandémie (…) nous devons accélérer nos politiques d’émergence puisque quand nous importons nos produits, il reste évident que le coût reste assujetti au marché international et le Sénégal est sous le régime de la libéralisation depuis 1994’’, a relevé la ministre du Commerce.

Selon elle, ’’ce sont ces mêmes textes qui sont toujours valables mais à un moment on se rend compte que si on applique ces prix qui ne reflètent pas la réalité du marché, on va se retrouver avec un déficit de ces produits’’.

’’Pour ce qui est de certains produits qui font l’objet d’une augmentation, l’Etat a pris de nombreuses mesures pour éviter les répercussions. C’est le cas du blé, de l’huile, du maïs’’, a expliqué la ministre du Commerce.

Elle a indiqué qu’il arrive un moment où l’Etat épuise tous ses instruments d’intervention, ce qui entraîne cette augmentation des prix.

’’C’est pourquoi, il faut essayer de faire en sorte que nous maîtrisions notre production ou que nous soyons autosuffisants pour protéger les producteurs’’, a fait valoir la ministre.

Université de Thiès: Affrontements entre étudiants et forces de l’ordre

0
affrontements

Des affrontements ont éclaté entre étudiants de l’université de Thiés et les forces de l’ordre, ce mardi, informe PressAfrik. Des véhicules sont brûlés, des routes barrées par les étudiants en colère. Plusieurs d’entre ces derniers ont été interpellés par les forces de l’ordre.

Nous y reviendrons en détails avec des informations sur les motivations des étudiants.

Euro 2020 France-Allemagne: Compositions probables

0
euro 2020

La France et l’Allemagne s’affrontent ce mardi dans l’Allianz Arena de Munich pour leur premier match de l’Euro. Quelle composition pourrait aligner les sélectionneurs Didier Deschamps et Joachim Löw.

C’est sans doute l’un des gros chocs de ces phases de groupe de l’Euro. La France et l’Allemagne vont croiser le fer ce mardi à Munich. Grands prétendantes au sacre, les deux équipes vont tenter d’arracher leurs trois premiers points dans la compétition.

Vice-champions d’Europe et champions du monde en titre, les Bleus rêvent de soulever ce trophée pour la troisième fois de leur histoire. Equipe la plus séduisante sur le papier, les Français ont les armes nécessaires pour atteindre leur objectif.

Pour son entrée en matière, le sélectionneur Didier Deschamps dispose de tout son groupe. Selon la presse française, le technicien francilien va aligner un 4-3-3 avec le trio Griezmann-Benzema-Mbappé devant, et Adrien Rabiot en milieu relayeur.

Du côté allemand, Joachim Löw devrait reconduire son traditionnel 3-4-3 avec d’anciens cadres de la Mannschaft, même si le coach a indiqué vouloir faire plus confiance aux jeunes. Ainsi, des expérimentés comme Manuel Neuer, Mats Hummes et Thomas Müller devraient se retrouver dans le onze de départ. En attaque, Serge Gnabry évoluera en pointe avec Müller à sa droite et Kai Havertz à sa gauche.

Les compos probables des deux équipes:

La compo probable de l’équipe de France : Lloris – Pavard, Varane, Kimpembe, Hernandez – Pogba, Kanté, Rabiot – Griezmann, Benzema, Mbappé

La compo probable de l’Allemagne : Neuer – Ginter, Hummels, Rüdiger – Kimmich, Gündogan, Kroos, Gosens – Müller, Gnabry, Havertz