Ouf de soulagement pour Ousmane Mbengue. Ce dernier qui avait appelé à exterminer les femmes  vient d’humer l’air de liberté.  Jugé pour menaces de mort, il a été finalement condamné à 6 mois avec sursis. Le  tribunal n’a pas suivi le procureur de la République qui avait demandé une peine de 2 ans dont 6 mois ferme.

Pour rappel, Ousmane Mbengue a été inculpé pour menace de mort ou d’assassinat, par le biais d’un système informatique, incitation à la commission de provocation de délit ou de crime contre des personnes non suivie d’effet. Toutefois, après avoir reconnu les faits qui lui sont reprochés devant le juge du tribunal des flagrants délits, Ousmane avait regretté amèrement son acte avant de demander la clémence de la justice et du peuple sénégalais.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.