La réaction de l’Institut Pasteur ne s’est fait pas attendre à la suite des accusations qu’il juge «infondées» relatives à son rôle dans la lutte contre le covid-19. Dans un communiqué qui nous est parvenu hier, l’Institut Pasteur de Dakar est revenu sur la prétendue «affaire des résultats des tests du personnel médical de l’hôpital de Fann». Dans le document, l’Institut Pasteur de Dakar se défend et explique qu’«aucun résultat faux ou contradictoire n’a été rendu au ministère de la Santé et de l’action sociale».

Le document souligne que depuis le début de l’épidémie, il contribue à la riposte avec beaucoup de «rigueur et de transparence» sous le contrôle du ministère de la Santé et de l’action sociale. Dans ce cadre, lit-on dans le document, tout résultat de test transmis par l’Institut Pasteur de Dakar à l’autorité ministérielle, suit un processus strict et clairement défini.

C’est dans ce sillage que la Direction de l’Institut a affirmé qu’il n’y a jamais eu de transmission au ministère de la Santé et de l’action sociale de résultats doubles ou contradictoires, pour les médecins concernés.

Selon l’Administrateur général, les faits sont les suivants : «l’Institut Pasteur de Dakar a adressé au point focal de la prise en charge du Service des maladies infectieuses de Fann, un message électronique avec en pièce jointe une liste de 16 personnes pour lesquelles un deuxième prélèvement a été demandé, car les informations contenues dans les fiches d’enquête des premiers prélèvements reçus par l’Ipd n’étaient pas fiables», a-t-on lu dans le communiqué. Ainsi, ajoute le texte, «une deuxième série de prélèvements avec des fiches correctement renseignées nous a été transmise et nous a permis d’effectuer les tests et de donner les résultats négatifs de ces personnes tels qu’annoncés par le Msas lors de son point quotidien», a-t-on lu dans le texte. Contrairement à ce qui a été déclaré au niveau de la presse, l’Institut Pasteur de Dakar dit n’avoir jamais reçu de demande officielle émanant d’une quelconque institution de recherche pour la mise à disposition de la souche covid-19.

Laisser un commentaire