Affaire Huawei: Pékin riposte avec une liste noire des entreprises étrangères

La guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis a atteint un autre palier avec la sortie vendredi par Pékin d’une liste noire d’entreprises étrangères « non fiables ».

C’est la nouvelle arme de guerre utilisée par la Chine pour répondre à l’offensive américaine contre Huawei.

Le ministère chinois du commerce a annoncé vendredi qu’il va placer sur « une liste d’entités non fiables toutes les entreprises, organisations et particuliers étrangers qui n’obéissent pas aux règles du marché ».

« Cette décision de la Chine de créer une liste noire d’entreprises – non fiables- est une réponse à la liste américaine (d’entreprises suspectes visant Huawei) « , selon l’économiste Rajiv Biswas, interrogé par l’AFP.

L’analyste estime que cette décision est aussi une manière de démontrer que « la Chine peut cibler les entreprises américaines ».

Les filiales et succursales de sociétés américaines situées hors de Chine pourraient également être visées par cette mesure, selon Rajiv Biswas.

D’ailleurs, Pékin va imposer à partir de samedi en Chine de nouvelles surtaxes sur des produits américains, en représailles aux hausses de droits de douane annoncées par Donald Trump début mai sur des produits chinois.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.