Accusé de trafic de faux billets de banque, l’ex député de la mouvance présidentielle Seydina Fall plus connu sous le nom de Boughazelli est en détention à la maison d’arrêt de Reubeuss depuis le 22 novembre dernier. La Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) ne s’est pas encore constituée partie civile alors que Seydina Fall attend de faire face au juge d’instruction pour être fixé sur son sort.

Une situation inconfortable pour Boughazelli

La constitution en partie civile de l’institution bancaire de la sous région mettrait le député dans une situation inconfortable rapporte Les Echos. Cependant le silence de la BCEAO suscite le questionnement de certaines presses sachant que cette dernière se constitue souvent partie civile pour des cas similaires. En effet la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest s’était constituée partie civile dans l’affaire du chanteur Thione Seck qui avait été accusé de trafic de faux billets selon Les Echos.

Pour rappel le député Boughazelli avait été arrêté dans son domicile sis au quartier Guédiawaye à Dakar le 13 novembre dernier. Relaxé après une première interrogation, Boughazelli avait démissionné de l’assemblée nationale avant d’être arrêté à nouveau après son audition par les éléments de la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane pour trafic de faux billets.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.