Rebeuss: Le parquet s'oppose à la libération du journaliste Adama Gaye

Libéré vendredi 20 septembre dans la soirée, le journaliste-consultant, Adama Gaye, solde ses comptes. Dans une interview accordée à L’Observateur, il s’en prend violemment à ses détracteurs, particulièrement Madiambal Diagne qu’il menace de poursuivre en justice pour diffamation.

Ce dernier soutenait l’avoir vu au Caire, lors de la finale de la Can 2019, avec des Algériens. Ce qui est faux, selon le journaliste, qui précise qu’il était avec des Égyptiens et le Haut commissaire adjoint de l’Omvs. «Madiambal répondra de sa déclaration», menace Adama Gaye.

Pour rappel, le journaliste Adama Gaye avait été libéré, pour offense au chef de l’Etat. Il avait été placé sous mandat dépôt depuis plus d’un mois et séjournait à la Maison d’arrêt de Rebeuss. Ses avocats avaient déposé trois demandes de liberté provisoire qui ne sont pas passées. Donc c’est à la quatrième demande que le journaliste consultant hume finalement l’air de la liberté.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.