La propagation du virus est beaucoup plus inquiétant au Sénégal. En visite à Séwékhaye (Thiès), Abdoulaye Diouf Sarr a demandé aux Sénégalais de «fêter la Tabaski là où ils sont pour éviter une dispersion très importante de la Covid-19 qui peut nous créer des problèmes après.»
La raison ? «La pandémie est en train de faire un yoyo, il y a une croissance qui peut surprendre aussi bien au niveau mondial qu’au niveau africain. Et notre pays n’y échappe pas…», a prévenu le ministre de la Santé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.