Mardi fatidique pour Malick Gakou, Idrissa Seck et Madické Niang qui jouent leurs dernières cartes. Recalés au premier tour des vérifications des parrainages, ils seront édifiés sur le sort aujourd’hui par le Conseil constitutionnel, renseigne L’Observateur.

Le candidat d’Idy 2019 est en quête de 8 parrains pour compléter les 2000 de la région de Ziguinchor. Madické Niang, candidat de Madické 2019, doit régulariser 2000 parrains. Et Malick Gakou a besoin de régulariser 7200 parrains pour espérer participer à la prochaine présidentielle.

Check Also

Algérie: Le Conseil Constitutionnel a constaté ce mercredi la démission de Bouteflika

En Algérie, le Conseil constitutionnel s’est réuni ce mercredi 03 mars à Alger, pour const…