marieme faye sall

Outrée par tant de violence et d’adversité, Marième Faye Sall qui devait présider à Thiès, un meeting qui n’a pu se tenir, est retournée à Dakar, sans jamais poser les pieds à la Cité du Rail.

A peine arrivée, la Première Dame sera reçue par une pluie de pierres que lui lançaient des militants du parti Rewmi qui étaient en caravane orange, sous la houlette, du maire de la commune de Thiès-Est, Pape Bassirou Diop, par ailleurs secrétaire national chargé de la Diaspora de Rewmi.

Ce fut le sauve-qui-peut. Le bilan est sans appel : plusieurs blessés et d’importants dégâts matériels enregistrés dans le camp de la mouvance présidentielle, renseigne Igfm.

Check Also

Thiès: Un père de famille viole sa fille mariée

Plus sadique que O. Ngom tu meurs. Âgé de 59 ans, son vice est de violer ses propres fille…