Accueil / Les Pépites de Pep's / Thank God It’s Friday (TGIF): Les incohérences de la présidence Macky SALL

Thank God It’s Friday (TGIF): Les incohérences de la présidence Macky SALL

Les incohérences de la présidence SALL sont manifestes dans les choix d’investissement souvent non prioritaires. Les dirigeants cherchent toujours à en mettre plein la vue aux gens avec leurs usines à gaz et mettant toujours les charrues avant les bœufs. Presque 600 milliards de FCFA pour 38 km de réseau ferré, c’est assez cher payé le km. Ca sent l’odeur de pratiques déviantes surtout au moment où l’état catastrophique et meurtrier de notre réseau routier nécessite une refonte totale. Les trop grandes disparités entre la capitale et les régions illustrent bien ces incohérences.

Les incohérences d’une présidence sont perceptibles dans les relations troubles entretenues avec le pouvoir spirituel. Jusqu’à preuve du contraire, il n’est pas encore établi de relation de cause à effet entre l’investissement dans les cités religieuses et le développement économique du pays. J’ai entendu une confrérie parler de développement d’un tourisme religieux. Il ne reste plus qu’à instaurer une république islamique au Sénégal.

La relation entre le spirituel et le temporel doit être garante de la paix et de la cohésion sociales dans notre pays. C’est donc paradoxal de voir les distorsions qui peuvent s’installer quand les acteurs de chaque catégorie interfèrent… L’actuel ministre de l’Intérieur du Sénégal a récemment déclaré que les familles religieuses constituaient l’âme, les piliers et le socle de la société sénégalaise, tout en réaffirmant la volonté et l’ambition du gouvernement de moderniser les cités religieuses.

Il est donc légitime que le peuple attende des foyers religieux des comportements exemplaires et qu’ils servent de remparts contre toutes les dérives constatées dans nos sociétés. Le peuple ne comprend pas quand un dignitaire religieux interfère dans des affaires judiciaires pour demander la libération d’un des plus grands prédateurs éhontés de nos ressources publiques que le pays n’est jamais connu ou la libération de criminels notoires.

Les incohérences de la présidence SALL font souffler dans ce pays un parfum de complot ou de connivence entre le spirituel et le temporel pour faire avaler la couleuvre à un peuple en perte de repères. Comment peut-on comprendre ce niveau de dégradation des mœurs et la recrudescence des crimes crapuleux ? La descendance des foyers religieux joue-t-elle son véritable rôle conformément aux préceptes des fondateurs de ces confréries ?

 C’est le foyer religieux qui doit être en première ligne dans le combat pour la récupération de tous les biens mal acquis. C’est le foyer religieux qui doit être un rempart contre toutes les pratiques informelles (corruption, concussion, prise illégale d’intérêt, trafic d’influence, spéculation, fétichisme, charlatanisme, indiscipline, oisiveté, jalousie maladive, méchanceté gratuite…) dans nos sociétés. C’est le foyer religieux qui doit promouvoir les comportements civiques et citoyens,  inculquer à chacun la primauté de dieu et de ses deux parents et le détourner de l’idolâtrie.

Force est de constater que cercles  détournent cette noble mission vers des dessins obscures. Nous devons méditer ce post d’un citoyen : « Si tu vois ton marabout avec des terres, des richesses, des femmes, du succès, et toi le disciple tu continues de t’enfoncer dans la misère tu dois commencer à te poser des questions. »

Quand le Président de la République sort cette phrase sur l’interpellation d’un magistrat : « J’attends de mes collaborateurs et plus généralement de tous ceux qui participent à la gestion des ressources publiques, un comportement irréprochable et à la hauteur des aspirations et attentes des Sénégalais », alors que sa situation patrimoniale n’est pas claire par rapport aux deniers publics.

Le budget présidentiel disproportionné est loin d’être une vertu, le train de vie de l’Etat et des institutions budgétivores sont une autre illustration de ses incohérences. Le peuple se pose des questions. Notre avenir est dans l’éducation et la formation pour rendre autonome, libre, honnête et intègre un nouveau Citoyen dans une nouvelle République plus juste, plus unie, plus solidaire et en progrès… Jummah Mubarak et excellent weekend.

Peps GUEYE

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Foi

La Foi au Destin : Une Force Motrice et non un prétexte à la Fatalité .

A Makkah, Imam Khalid Al Ghamdi a rappelé les Hadith du prophète ...