Accueil / Education / Les Enseignants dans tous leurs états

Les Enseignants dans tous leurs états

C’est la guerre entre les Syndicats d’enseignant et l’Etat du Sénégal. Le Secrétaire générale du CUSEMS, Abdoulaye Ndoye exige à l’Etat de réagir en restituant aux Enseignants  leur argent. Les Syndicats ont observé un mouvement d’humeur de 24h ce jeudi, dans beaucoup d’établissements scolaires. Le Gouvernement, qui s’était engagé à payer les indemnités avant le 30 novembre n’a pas respecté ses engagements.

Il s’y ajoute, aussi le retard de paiement des salaires des Professeures Contractuels. Ce qui est plus grave, c’est la ponction qui a été saisie sur le salaire des Agent de l’Etat et surtout sur le salaire des Enseignants ce mois de novembre. Il est reconnu que c’est une erreur, ils avaient promis de restituer le salaire et jusqu’à présent, aucune restitution n’a été faite.

Ce qui nous a amené à observer ce débrayage c’est l’arrêt systématique des redéploiements intempestif et arbitraire orchestré par le Ministère de l’Education Nationale. Aujourd’hui, c’est un débrayage, c’est un avertissement il y a des Assemblée Général à travers le Sénégal c’est un signal. Les Enseignants vont se prononcer et vont décider de ce qu’il y a, à faire. Les Enseignants vont se mobiliser. Ils ne peuvent plus accepter cette situation.

Un Enseignent, qui paie les impôts régulièrement, qui perçoit un salaire de 400 mille F et qui paie 70 mille F, un Député qui paie 1500 F.  Non seulement on ne paie pas les salaires à temps, mais on ne respecte pas le protocole d’accord et on nous coupe nos salaires. Et si l’Etat ne règle pas ce problème, on va vers des difficultés, et il y’aura des perturbations

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.