Accueil / Religion / Serigne Modou Kara conseille à Jammeh « de se mettre devant une Photo de Serigne Touba et de

Serigne Modou Kara conseille à Jammeh « de se mettre devant une Photo de Serigne Touba et de

Lors de la célébration de la 22e édition des rendez-vous annuels avec le Diwanes, le 31 décembre 2016, le guide spirituel, Serigne Modou Kara, a adressé un discours riche en forme et en fond à l'assistance. Dans son discours, il affirme détenir une solution qui pourrait désamorcer la crise en Gambie sans affrontement militaire, et sortir Yahya Jammeh de sa situation.

S’exprimant à l’occasion de la 22 édition des rendez-vous avec la famille spirituelle d’Amir Sultant Bamba Feep célébré le 31 décembre 2016, Serigne Madou kara a dit posséder le remède miracle pour éviter la violence en Gambie. La 22e édition sera sans doute un moment inoubliable pour ceux qui ont l’habitude de participer à cet événement, original dans le fond et la forme. Dans le fond, le Générale a fait un discours dont on peut retenir trois moments forts : la solidarité, la paix et Cheikh Ahmadou Bamba.

C’est dans cette logique d’allocution incitant à la paix et à la solidarité que le guide spirituel a abordé la question de la Gambie dont il pense cruciale actuellement. Tout en affirmant détenir une solution qui pourrait désamorcer la crise sans affrontement militaire, une solution qu’il a déjà testée avec le président Abdou Diouf qui avait quitté le pouvoir la tête haute, pour intégrer une autre sphère de pouvoir plus conséquent en terme de prestige et de notoriété internationale, le Francophonie, explique-t-il dans les colonnes de la Tribune.

En guise de message pour le chef de l’Etat, Macky Sall, le Général Kara a déclaré toute sa disponibilité à exercer cette solution pour une paix durable en Gambie, mais aussi dans la région de la Casamance. Selon lui, cette solution a pour cadre d’exécution, le vénéré Cheikh Ahmadou Bamba le refuge absolu. Il demande au Président sortant de la Gambie de se mettre devant une Photo de Serigne Touba et de lui demander avec toute la ferveur requise, de ne pas être humilié. "Et là, il est sur de rester dans son pays même à la suite de sa défaite, sans être humilié, Cheikh Ahmadou Kara Mbacké Noreyni.

C’est ainsi qu’il a abordé le troisième temps fort de son discours en revenant sur la dimension de Bamba, un être qui lui a inspiré son métier actuel : chanter et louer Cheikh Ahmadou Bamba. C’est ainsi qu’il a partagé avec l’assistance, quelques poèmes dédiés à Khadim Rassoul : retenons ce qui suit « Bamba Feep Ridialou Diwane ».

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Jérusalem: l’Onu pourrait contredire Donald Trump

Le Conseil de sécurité de l’Onu pourrait avoir à voter sur un ...