Accueil / Economie / Sénégal: Qui est derrière cette grosse mafia frauduleuse?
douane

Sénégal: Qui est derrière cette grosse mafia frauduleuse?

La mafia frauduleuse s’installe au Sénégal sur certains produits, notamment le sucre. Pour mettre fin à cette mafia frauduleuse à grande échelle sur le sucre, une enquête est ouverte. Cette enquête va pouvoir aider les douanes et les industrielles Sénégalaises. Ce ne sera pas une enquête de plus, comparées aux enquêtes précédentes sur cette opération de grande envergure. Cette fois-ci, la procédure est différente des procédures précédentes qui n’ont pas eu de succès.

Cette fois-ci, la Direction des Douanes est plus que jamais déterminée à aller jusqu’au bout. L’enquête concernant les fraudes sur le sucre et les produits déclarés en transit a été déclenchée à la fin de la semaine dernière. Conscient du coup dur, porté sur ses recettes, une enquête est en cours pour déstabiliser le réseau qui gravite autour de l’importation de certains produits. Le sucre est le produit qui est le plus importé, ce qui a attiré l’attention des douanes et a déclenché la procédure de l’enquête en cours pour arrêter cette mafia.

Ce phénomène implique une société Sénégalaise qui évolue sur l’axe Dakar – Mali avec la complicité d’un réseau établi à Dakar extérieure. En effet, 4 à 5 camions de sucre frauduleusement importés ont été interceptés par la Douane. Une enquête plus poussée est en vue sur cette affaire selon l’Administration des Douanes. Cette mafia a des ramifications à des niveaux au-delà de tous soupçons.

Ce qui est préoccupant, c’est la facilité avec laquelle cette société de transit réussit à faire entrer ces produits frauduleux dans le pays. Ces produits de transit de cette société sont stockés dans des magasins très loin du port de Dakar. Ce qui leur permet de détourner sans trop de problème une partie des produits destinés au Mali pour encombrer le marché Sénégalais sans passer par la Douane.

Ce qui a été un sacré coup pour la direction des douanes qui a perdu des dizaines de milliards a causes de ces fraudes, mais aussi les industries qui ne peuvent pas vendre leur stock. Et le plus touché dans cette affaire, c’est la Compagnie Sucrière Sénégalaise, qui, depuis septembre voit son sucre au même niveau, plus de vente. A propos l’on se pose la question de savoir pourquoi autoriser certains hommes d’affaires à importer du sucre au moment que la Compagnie Sucrière Sénégalaise(CSS) a dépassé les quantités que les populations ont besoin en sucre.

Face à un tel problème, la CSS s’est vue obligée de baisser d’environ 20 mille FCFA sur la tonne pour écouler les stocks durant le Magal de Touba et le Gamou de Tivaoune. De nombreux autres importateurs comme industriels sont victimes de ce deal.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.