blessure

Après le saccage de son siège à Yoff, Ousmane Sonko est encore victime de violence. La caravane du leader de Pastef a été attaquée au quartier Pikine de Saint-Louis par les « Marrons du Feu », blessant quatre personnes dont un dans un état grave.

Les faits ont eu lieu, hier, avant l’arrivée de Macky Sall à Saint-Louis. D’après le récit de Walf Quotidien, les nervis, armés de machettes, de gourdins, de pompes à gaz, ont accompli leur forfait sous le regard impuissant des forces de l’ordre.

« Ceux qui nous ont prêté attention nous ont demandé de prendre la clé des champs », raconte un militant de Pastef. Un des quatre blessés, mal en point, est en observation au district sanitaire Ousmane Ngom de Saint-Louis. Une enquête est ouverte.