Accueil / Politique / Saïdou Nourou Bâ président Ccpe: «Je n’ai jamais pensé occuper ce siège»

Saïdou Nourou Bâ président Ccpe: «Je n’ai jamais pensé occuper ce siège»

Le nouveau président du Cadre de concertation sur le processus électoral a été installé hier. Pour Saïdou Nourou Bâ «beaucoup a été fait», l’ambassadeur à la retraite admet aussi qu’il «reste beaucoup à faire» pour «consolider et dépasser les acquis».

A peine dans ses nouveaux habits, Saïdou Nourou Bâ a fait une confession à l’assistance composée des plénipotentiaires des 3 pôles et des cadres de l’administration. «Je n’ai jamais pensé occuper ce siège», dit-il. Avant d’ajouter: «Ce choix qui n’a fait l’objet d’aucune objection de l’autorité me vaut aujourd’hui l’honneur d’être ici avec vous. Avec vous pour chercher à parachever ensemble ce qui a été déjà fait dans le respect des nuances, voire des différences de points de vue. Vous avez bâti des consensus forts qui sont à consolider et à renforcer». Se prononçant sur la mission qui lui a été confiée, le président du Ccpe admet que ses prédécesseurs, à savoir les ministres de l’Intérieur qui avaient jusque-là dirigé les travaux, ont fait du chemin. Mais souligne-t-il, «si beaucoup a déjà été fait, beaucoup également reste à faire pour consolider et dépasser ce que je considère comme des acquis». A ses collaborateurs directs mais aussi aux plénipotentiaires des partis qui prennent part aux discussions, M. Bâ leur a lancé un message fort. «Les Sénégalais nous regardent, nous écoutent. Ils en ont le droit. Nous avons le devoir de les entendre. Ils veulent des élections libres, crédibles et transparentes dans le respect de la pluralité des opinions et de la dignité de chacun», rappelle-t-il.

Venu présider la cérémonie, le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye a salué «l’accord» trouvé sur le choix porté sur Saïdou Nourou Bâ. Cependant, il exhorte tout le monde au «surpassement». Aly Ngouille Ndiaye a également lancé un appel qui va plus précisément à l’endroit du Parti démocratique sénégalais et ses alliés, mais aussi aux partis membres de la coalition Manko taxawu Senegaal.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*