césar atoute badiane parle

Annoncé  mort, depuis hier, SourceA César Atoute Badiate, actuellement,  admis à l’Hôpital Militaire Simao Mendés a eu un entretien avec SourceA. Dans les colonnes du canard, le Chef rebelle s)est exprimé sur différents sujets. Il déplore le fait qu’il n’ait ‘’aucun contact officiel avec l’Etat du Sénégal, qui, à mon avis, a choisi ses interlocuteurs au sein du Mfdc’’. Or, lors des Accords de Foundiougne, j’ai été le seul Commandant de faction à accepter que le terme «Indépendance» ne figure pas dans le document officiel».

Le chef-rebelle, qui déclare que Salif Sadio est la dernière personne qu’il souhaiterait revoir vivant, s’est prononcé sur la réélection de Macky Sall, les chantiers qui l’attendent, la percée d’Ousmane Sonko, lors du scrutin du 24 février dernier, le discours régionaliste qu’il faut extraire du champ politique, car très mauvais pour l’unité nationale. Autres sujets évoqués par César Atoute Badiate : sa perception de la mort, ses projets, s’il est rétabli, le pays où il souhaite être soigné, si le Sénégal lui délivre un passeport.