News
Accueil / Sports / Ronaldo, le roi de Madrid ?
cristiano Ronaldo

Ronaldo, le roi de Madrid ?

Impressionnant en première période, solide en seconde, le Real Madrid a parfaitement maîtrisé sa demi-finale allée face à son voisin de l’Atlético. Un succès 3-0 qui porte le seau de Cristiano Ronaldo. Cette victoire donne à cette équipe du Real Madrid un sentiment d’une bonne finale de Ldc.

86 soit le nombre de matchs de ligue des champions disputés par Cristiano Ronaldo sous les couleurs du Real Madrid. 88 soit le nombre de buts inscrits en ligues des champions. Face à l’Atlético, c’est lui qui a encore offert la victoire aux Siens avec un triplé. Après ses cinq buts en deux matches face à Bayern Munich lors du tour précédent. Comment pouvait-il en être autrement, en même temps ? Moqué pour en n’avoir marqué que deux fois lors de la première phase de poules, le Portugais en est désormais à dix unités. Soit une longueur de Lionel Messi. Et s’il continue comme ça, il va vraisemblablement lui rester deux rencontres pour le rejoindre. Voire le dépassé. 

C’est la troisième fois que le Réal et l’atlético se rencontre en ligue des champions lors de ces trois dernières saisons. Avec toujours le même résultat : succès du Real Madrid. Après deux finales et un quart, c’est cette fois en demi finale que les deux ‘’ennemis’’ intimes doivent en découdre. Pour un dénouement diffèrent ? Pas sûr du tout au vu du début de la rencontre. Largement dominateur, le Real se crée la première occasion par l’intermédiaire de Benzema qui, surpris de voir un ballon repoussé par Oblak lui arriver dessus, ne parvient pas à cadrer sa reprise (7e).

À peine trois minutes plus tard que, Ronaldo s’élève plus haut que tout le monde pour reprendre victorieusement de la tête un centre de Casemiro. Le Real s’envole et continue de pousser, sans relâche. Avant la fin du match, le numéro 7 du Real Madrid s’offre un triplé en envoie, selon toute logique, son équipe disputer la quinzième finale de ligue des champions de son histoire. Le Real peut remercier son roi. Car à Madrid ce mardi soir, il y en a qu’un.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*