pastef

Le représentant de la coalition Sonko Président qui a siégé auprès de la Commission nationale de recensement des votes (Cnrv), n’est pas du tout d’accord avec les chiffres annoncés par le président de ladite commission, le juge Demba Kandji. Il déclare que les chiffes qui sont arrivés au niveau du tribunal n’étaient pas exact.

« Aujourd’hui, systématiquement, tous les Pv (Procés verbaux) qui sont arrivés au niveau de ce tribunal, les suffrages exprimés et le nombre de bulletins trouvés dans les urnes n’étaient pas exacts. Ça, c’est révélateur, et c’est fondamental. Il faut que les Sénégalais soient conscients de ce qui s’est passé », avance-t-il.

Il ajoute : «D’autres points, c’est tout ce qui s’est passé avec les votants hors bureaux. On est tombé dans une situation où les votants hors bureaux à Podor, ce n’est pas plus de 2717, on a des zones où on a dépassé les cent et quelque mille voix».

Par conséquent, le représentant d’Ousmane Sonko est d’avis que ce que le juge Demba Kandji a dit est contraire à ce qui s’est passé. Il dit, par ailleurs, qu’ils vont déposer des recours au niveau du Conseil constitutionnel.