Accueil / Education / Rencontre entre le Ministre de l’Education et les Secrétaires généraux des syndicats, Dame Seck explique

Rencontre entre le Ministre de l’Education et les Secrétaires généraux des syndicats, Dame Seck explique

Les secrétaires généraux des syndicats ont rencontré mardi le Ministre de l’Education Nationale pour désamorcer la bombe dans l’éducation. En effet, des syndicats ont entamé des grèves, notamment le CUSEMS et le SAEMS pour réclamer du gouvernement le respect des accords signés.

Dame Seck estime que cette réunion servira à aplanir la situation. Le secrétaire général de la fédération nationale des associations des parents d’élèves et étudiants du Sénégal, Dame Seck soutient: “Nous étions un tout petit peu inquiet par rapport à ses nombreux préavis de grève, mais heureusement, l’Etat a réagi et bien avant que l’Etat ne réagisse, le Ministre de l’Education avait déjà reçu l’ensemble des syndicats. Il ne restait que le SAEMS, qui n’était pas reçu. 

Mais actuellement, une stratégie est préconisée et a pris naissance depuis hier. Hier le Premier Ministre a réuni l’ensemble des Ministères ayant en charge l’éducation pour essayer vraiment de trouver des solutions au problème de l’éducation. Ceci va faire suite à d’autres rencontres, d’autres plénières au niveau sectoriel, ensuite il y aura une synthèse de l’ensemble de ces plénières et là, on trouvera une solution en plénière générale pour que l’issue soit vraiment une issue heureuse, où des directives seront données par le Président de la République, pour avoir le calme dans l’espace scolaire et universitaire.” Explique Dame Seck. 

“ Depuis, la réaction de l’Etat hier, nous avons l’espoir que la famille va encore régner et tant que le dialogue n’est pas rompu, une solution sera trouvée, une solution, peut être qui sera planifiée, mais qui sera retenue après la rencontre. L’ensemble des acteurs ont essayé d’analyser. Il y a eu des points nouveaux dont la mise en oeuvre n’a pas encore commencé, comme les indemnités de logement, la généralisation du système de rémunération; tout ceci c’est des points auxquels le gouvernement n’a pas encore réagi. 

Peut être, la réunion d’hier va nous permettre d’avoir quelque chose de nouveau, qui, entre les mains des syndicalistes va amener une accalmie dans l’éducation.” Rassure Dame Seck.

Interpellé sur la grève prévue par le CUSEMS, Dame Seck, soutient “ On ne va pas en négociation arme à la main. Hier pratiquement tous ceux qui ont reçu les informations en tant que secrétaires généraux ont bien appréciés, et je pense qu’ils vont peut être asseoir à certains mots de gréves et pouvoir aboutir à des solutions heureuses. »

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.