Deux policiers et deux civils ont été « tués » à Kikwit, dans le sud-ouest de la RDC, lors de manifestations contre les résultats accordant la victoire à Félix Tshisekedi à l’élection présidentielle. 

« Dans l’opération de rétablissement de l’ordre public de ce jeudi à Kikwit, deux policiers et deux civils ont été tués », a déclaré à l’Agence France-Presse le général Dieudonné Mutepeke, chef de la police de ladite ville. 

« Nous avons enregistré aussi 10 blessés », ajoute le général Mutepeke.

Check Also

RDC: La justice congolaise annule la condamnation de l’opposant exilé Katumbi

La justice congolaise a annulé la condamnation à trois ans de prison à l’encontre de l’opp…