Le gouvernement congolais rejette la demande surprise de l’Union africaine de retarder l’annonce des résultats définitifs de l’élection présidentielle contestée. L’UA relève des «doutes sérieux» sur les résultats et envoie une délégation de haut niveau lundi.

Le porte-parole Lambert Mende a déclaré que la suspension de la publication des résultats  relevait des instances judiciaires congolaises et que l’indépendance de leur système judiciaire n’est pas un problème. Il a indiqué qu’il appartient aux juges de la Cour constitutionnelle de répondre et que la cour serait prête à se prononcer dès vendredi sur les recours contestant les résultats de l’élection présidentielle alléguant des fraudes.  « Nous ne refuserons pas les contacts avec d’autres membres de l’Union africaine », a-t-il ajouté.

Une porte-parole de l’Union africaine a annoncé qu’une délégation de haut niveau se rendra le lundi au  Congo après la demande surprise de l’institution  continentale adressée à la RDC de suspendre l’annonce des résultats définitifs des élections. L’UA a évoqué des « doutes sérieux » sur le vote .