Législatives 2017
Accueil / People / Queen Biz: « Je vie intensément une histoire d’amour; Je ne m’en cache pas »
Queen Biz,

Queen Biz: « Je vie intensément une histoire d’amour; Je ne m’en cache pas »

L’artiste Queen Biz a convié la presse à une séance d’écoute hier dans une boite de nuit de la place. Cette rencontre lui a permis d’expliquer le contenu de cet album de dix titres. Intitulé fort justement Eksina, cet opus est un condensé du vécu artistique et humain de la jeune femme qui s'essaye avec bonheur au Mbalax .

queen-bizCoumba Diallo dite « Queen Biz » déborde d’ambition et elle réaffirme sa volonté de se frayer un chemin dans le milieu du show Biz. « Cet album est titré Eksina car le chemin fut  très long et parsemé d’embûches. Au début tout le monde me félicitait en m’encourageait. Il a fallu que j’affiche mes ambitions pour que tout change » soutient l’artiste.

Elle a décortiqué le contenu des titres de son album. Dans Eksina elle y rend hommage à sa sœur dans le titre Mamacina, encourage « les lions » du football dans le titre Sunu Gaindé Yi, se questionne sur la méchanceté gratuite dans le titre loutakh et magnifie son amitié avec Marie Sy dans le titre du même nom. Tous les titres restant parlent d’amour.

queenC’est ce qui pousse le journaliste à l’interroger sur sa vie amoureuse. « il faut retenir que tout est amour dans la vie. Je suis une personne dotée de cœur comme tout le monde et je vie intensément une histoire d’amour;  Je ne m’en cache pas », martèle –t’elle.

Queen Biz a révélé aussi qu’elle a lancé sa propre maison de production dénommée « Korka ». Et son label va bientôt lancer un jeune chanteur du nom de Badou. Elle annonce un album international pour le début de l’année prochaine. Elle assure aussi qu’elle compte retrouver ses premiers amours c'est-à-dire le Hip-hop et le R&B dans cette production prochaine qui sera entièrement réalisée en France.

Pour cette fois, l’artiste s’est entouré de grands musiciens pour réaliser cet album. On peut juste citer des sommités comme le soliste Jeannot Mendy, le claviste Ibou Mbaye, les percutants Maguéye Seck et Cheikh Anta Ndiaye aux percussions et Yatma Thiam au tama entre autre. Baba Amdy qui  a arrangé trois titres et Abdoulaye Diagne, le bassiste de Coumba Gawlo, qui a assuré la direction musicale de produit, étaient présents à cette rencontre.

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Inde

Inde : Découverte de 75 épingles et aiguilles dans le corps d’un homme !

L'homme a 56 ans. Son nom, Badrilal Meena, indien de nationalité. C'est ...