PRESIDENT OUSMANE SONKO

Le candidat de Pastef à la présidentielle est d’attaque et croit dur comme fer à ses chances de remporter le scrutin du 24 février prochain. Reçu hier par la plateforme »Avenir Senegaal bi ñu bëgg », qui a décidé de rejoindre sa coalition, Ousmane Sonko a martelé, selon Les Échos, que « cette élection-là, nous sommes convaincus que nous pouvons et nous allons la gagner ».