Tristesse et consternation sont les sentiments les mieux partagés par les populations de Fass Ngayène, un village situé dans le département de Nioro (Kaolack). En effet, une femme âgée de 35 ans a réduit son séjour dans ce bas monde en se jetant dans un puits.

La défunte, qui passe pour une déficiente mentale, laisse derrière elle un mari meurtri et 5 enfants.

Selon L’Observateur, la gendarmerie de Keur Ayib, qui a procédé aux constats d’usage, a ouvert une enquête pour éclaircir les circonstances de ce drame.

Check Also

Voici pourquoi les hommes vivent moins longtemps que les femmes

Malgré toutes les inégalités sociales que subissent les femmes, elles vivent encore plus l…