EXPLOSION NIGERIA

L’armée nigériane a repoussé une tentative de prise de contrôle de la ville de Buni Yadi située dans le nord-est du pays, par les islamistes de Boko Haram. L’opération a fait au moins neuf personnes de tuées. Le porte-parole de l’armée, Sagir Moussa, a déclaré dans un communiqué, que les activistes avaient lancé une attaque sur la base militaire de la ville samedi soir. «Bien que les terroristes aient semblé prêts à l’attaque, alors qu’ils s’approchaient de l’armée avec quatre camions armés, une protection anti-embuscade résistante aux mines, ils ont toutefois subi de lourdes pertes, car cinq des terroristes ont été effectivement supprimés », selon Musa. Il a ajouté que les troupes avaient également récupéré des armes lourdes.

Le porte-parole a ajouté qu’un officier et trois soldats ont également été tués lors des échanges de tirs, tandis que cinq soldats ont été blessés et sont en cours de traitement. L’attaque a eu lieu un jour après la mort de 11 personnes, dont trois kamikazes, lors d’une attaque contre une mosquée à Maiduguri, Capitale ville de l’Etat de Borno. Les militants de Boko Haram, dont certains sont officiellement affiliés à Daesh, ont intensifié leurs attaques dans la région.

Check Also

Nigeria: Boko Haram exécute 5 soldats dans une vidéo

Une vidéo dans laquelle des terroristes exécutent cinq membres de forces de sécurité nigér…