Donatus-Nwamkpa-président-du-Congrès-All-Progressives-APC-750x430

Donatus Nwamkpa, président du Congrès All Progressives (APC), parti au pouvoir, a été kidnappé à l’Etat d’Abia dans le sud-est du Nigeria quelques heures avant l’arrivée du président Muhammadu Buhari

Le Sud-Est est une région où l’opposition est plus représentée et c’est aussi là que les peuples autochtones du Biafra, l’IPOB, avaient appelés à un boycott de la visite du Président Buhari qui doit affronter son principal rival Atiku Abubakar lors des élections générales de Févier 2019.

C’est donc dans cette région et plus précisément dans l’Etat d’Abia, que Donatus Nwamkpa, celui qui dirige le congrès des progressistes (APC) a été enlevé ce lundi 28 Janvier 2019 par des individus armés , quelques heures avant l’arrivée du président Muhammadu Buhari dans cet Etat. Le secrétaire général de l’APC dans l’Etat d’Abia, Benedict Godson, a confirmé cet enlèvement et accuse l’opposition de vouloir perturber l’arrivée du Président Buhari.

Du côté de la police, leur porte parole a réagi et s’insurge contre cet état de chose tout en promettant de le retrouver : »Nous allons faire en sorte qu’il soit secouru sain et sauf et que les coupables soient arrêtés« .

Check Also

Nigeria: Pour des relations sexuelles, un homme bat à mort sa femme

Un tribunal de première instance à Ebute Meta, dans l’État de Lagos, au Nigeria a placé en…