News
Accueil / People / Comment Snapchat pervertit les jeunes sénégalais

Comment Snapchat pervertit les jeunes sénégalais

Snapchat est devenue une application très prisée par les Sénégalais, surtout des jeunes. Une application qui était, à la base, destinée aux photos et vidéos de courte durée est devenue un endroit de pervertisation et de prostitution de ces jeunes inconscients des conséquences que pourraient engendrer leurs publications.

Créé en 2011, Snap occupe depuis 2016 une place importante dans la vie de nos célébrités. Ainsi, pour être plus proche de leurs fans, ces derniers publient quotidiennement leur vie dans la toile à travers snap en postant des photos et des vidéos. Et les jeunes surtout du côté des filles imitent les stars internationales en publiant des contenus pouvant être qualifiés de pornographie. Les jeunes filles filment à tout vent toute leur vie. Entre habillement, vie mondaine et provocation influencés par des stars comme D.S. et Q.B.

A cela s’ajoute une promotion sexuelle rassemblant jeunes et même parfois des personnes d’âge mature pour un bouleversement sans précédent de nos mœurs.

Quand on sait que le Sénégal, pays de croyance et de grands hommes religieux voit sa jeunesse s’adonner à la prostitution, à homosexualité, on ne peut que s’inquiéter pour l’avenir de ses futurs dirigeants. C’est cela que le Panel sur la Neutralité du net a voulu faire vulgariser à travers son thème qui porte sur les risques et opportunités, tenu au mois de mars dernier.

En somme pour une  mauvaise utilisation de Snap, certaines personnes ont vu leur vie détruite comme celui de MB. N.  D’autres ont pu mettre en avant les “talents” de snapeurs comme KH. L.

Mais malgré tous ses méfaits, Snap n’en demeure pas moins, comme les autres réseaux sociaux d’ailleurs, une application bien prisée par les jeunes sénégalais.  

                                                                                                                                Sophia Sall (Stagiaire)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*