Les pensionnaires de la Grande cour de la Maison d’arrêt de Thiès (Mac), notamment les chambres 3, 4,  5 et 6,  observent  une grève de la faim.  Une diète qui concerne plus de 400 détenus entamée, mardi dernier, rapporte Senego.

D’après le site, les détenus s’insurgent contre le chef de cour qui aurait interdit l’entrée de certains produits en prison comme le lait en poudre servi par les parents et autres visiteurs. Une interdiction préventive  pour annihiler tout trafic de drogue, à en croire une certaine indiscrétion.

Par ailleurs, ces derniers dénoncent dans la foulée la cherté des communications téléphoniques via une vingtaine de téléphones portables proposant l’unité à 60 F Cfa et 150 F pour l’international. Une masse d’argent, s’interroge-t-elle, dont la destination resterait inconnue.

S’ajoutent à leur colère « ces pratiques de la boutique de la prison dont les prix homologués sont plus chers qu’à l’extérieur… »

Check Also

Cameroun: Risquant la peine de mort, Maurice Kamto entame une grève de la faim

Le chef de l’opposition camerounaise Maurice Kamto, a entamé une grève de la faim aujourd’…