Accueil / Politique / Les avocats de Khalifa Sall s’attaquent au Doyen des juges et son greffier
les avocats de sall portent plainte

Les avocats de Khalifa Sall s’attaquent au Doyen des juges et son greffier

Les avocats de Khalifa Sall n'ont pas encore épuisé leur cartouche. Ils ont porté plainte contre le Doyen de juges et son Greffier à la Cour Suprême, pour violation des droits de la défense et de la dignité des avocats. Pour rappel, l’affaire remonte au 8 décembre 2017. En tant qu'avocats en charges de la défense de Khalifa Sall, ils se plaignent d’avoir saisi la plus haute juridiction pour dévoiler « des faits graves commis par le doyen des juges d’instruction auprès du tribunal de grande instance hors classe de Dakar ».

Ainsi, ils écrivent: « dans le cadre de l’instruction pendante devant lui, nous avons pour le compte de notre client déposé le 5 avril 2017 une demande d’expertise tendant à obtenir la réalisation d’actes d’instruction complémentaire nécessaire à la pleine manifestation de la vérité. Cette demande revêtait une importance particulière pour la défense car le magistrat est susceptible d’apporter au dossier des éléments de preuve à décharge. » Signale, les avocats de Sall.

Mais leur demande, selon leur propos, a été ignorée par le magistrat instructeur. Ils l’on même renouveler le 26 octobre dernier sous- forme de requête, mais en vain. « En percevant l’empressement pour clôturer l’instruction, nous avons été conduits à lui adresser le 30 novembre 2017 une lettre ayant pour objet de notifier  notre opposition au prononcé en l’état d’une ordonnance de règlement. » Dénonce toujours les avocats de Khalifa Sall. Pour ces avocats, il n’y a pas que le Doyen des Juges Samba Fall sur le coup. De ce fait, ils incriminent même son service notamment son greffier qui lui aussi, est inscrite sur la liste des accusés. « Son greffier nous a opposé un refus de recevoir la lettre au motif que le cabinet d’instruction est dessaisie. » Condamnent les avocats.

Irrités  par le fait que non seulement le magistrat ait ignoré leur demande, mais aussi que ses services, d’après les avocats, ont refusé de prendre la lettre qui lui est adressée en guise de rappel, les avocats dénoncent de « Graves violations des droits de la défense et de la dignité des avocats. »

Selon eux, ils ont plein droit sous leur mission d’avocats d’adresser des demandes au magistrat chargé des dossiers impliquant leurs clients toutes correspondances qu’ils  jugeront utiles.

Il faut noter que le procès de Khalifa Sall est prévu pour le jeudi 14 décembre 2017.

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sénégal : L’Arabie Saoudite

Sénégal : L’Arabie Saoudite change la date d’ouverture des inscriptions pour le pèlerinage

Le bureau du pèlerinage aux lieux saints de l’islam pour le Sénégal ...