Accueil / Education / La promotion Fastef 2016-2017 menace de paralyser les cours si rien n’est fait
fastef, recrutement, ministre education

La promotion Fastef 2016-2017 menace de paralyser les cours si rien n’est fait

Les sortants de la Fastef promotion 2016-2017 réclament leur recrutement dans la fonction publique, ainsi, que leur attestation. Ils ont fixé un ultimatum d’une semaine au gouvernement. Ces étudiants comptent d’ailleurs mener des actions si leur problème n’est pas réglé.

«Nous avons été formés à la Fastef l’année dernière et après la formation nous attendons nos attestations et nos notes de service pour aller servir. Mais depuis le mois d’août on a terminé notre formation et jusque-là on a reçu ni d’attestation ni note de service. C’est une situation que nous déplorons», explique Sanoussi Sané.

Cependant, les étudiants ne comptent pas en rester là. Les amis de Sanoussi Sané menacent de paralyser les cours de la Fastef si rein n’est fait d’ici jeudi prochain. «Nous leur donnons un ultimatum d’une semaine. Et si rien n’est fait avant cette date, nous allons bloquer le système à la Fastef, car nous avons les moyens de le faire. Nous irons même jusqu’au ministère de l’éducation nationale », se-dit-il.

Parcontre, du côté de la Fastef, l’on précise que le recrutement de ses enseignants n’est pas de leur ressort, mais plutôt du gouvernement. Ainsi, le doyen de la Fastef, Mamadou Biaye annonce une rencontre avec ses étudiants pour discuter de leur plateforme revendicative.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*