Accueil / Education / La mort de Fallou Sène, une mort de trop !
Fallou Sène

La mort de Fallou Sène, une mort de trop !

Balla Gaye, Bassirou Faye et voilà que Fallou Sène allonge la liste du  nombre de morts tombés sous les balles des forces de l’ordre. Une situation inadmissible. Un mort de trop !

Nos universités sont-elles devenues des mouroirs pour les futurs dirigeants du pays ? En tout cas le nombre de morts dans nos universités croit  d’une façon inquiétante, sans raison. Comme si les étudiants présentaient une menace, les forces de l’ordre font recours souvent à l’usage des balles réelles pour arriver à bout de nos jeunes frères. Une attitude inadmissible, surtout que l’Etat ne rate aucune occasion pour mettre en avant le professionnalisme de ses agents. Et voilà que la mort de Fallou a été la mort de trop.

Ce jeune qui, en compagnie de ses camarades, réclamait une bourse, du moins une miette sommes pour assurer sa survie. Il finira par perdre la vie. Triste, dramatique pour lui, pour sa famille, pour ces jeunes étudiants qui passent des journées sans s’alimenter, car n’ayant pas le petit montant pour se procurer le fameux ticket des restaurants.

Faut-il le rappeler ? La bourse des étudiants est devenue une bourse de sécurité, de survie, un droit. Pourquoi alors subordonner ce droit à un soulèvement des étudiants pendant que l’Etat dépense des sommes faramineuses dans des « futilités ». Pourquoi nos forces de sécurité ont eu le cran d’user des balles réelles contre leurs frères. Des frères qui n’ont que leurs prières pour manifester leur courroux à l’image des Palestiniens. Devraient-ils pour autant tomber sous les balles. Les sanctions contre ses bavures sont-elles dissuasives?

En tout cas, il faut que cela cesse ! Nous sommes au Sénégal.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*