Macky Sall a fait la leçon au Groupe Keur-Gui, lors de sa rencontre avec le patronat, au Centre international de conférence Abdou Diouf de Diamniadio. Le chef de l’État a taclé les rappeurs sans les nommer. « Le développement ne se fera pas avec des jeunes qui insultent des chefs d’État », leur a-t-il lancé.

Ce matin, Keur-Gui a encore réagi. Kilifeu, membre du Groupe de rap autour du single “Saï-Saï au cœur“soutient qu’avec cette sortie de Macky Sall, leur objectif a été atteint.

« Cela démontre que l’objectif que l’on s’est assigné à la sortie de la chanson “Saï-Saï“ est atteint. Cela veut dire que l’on a touché là où ça fait très mal. Il ne sait pas que les jeunes l’ont toujours rejeté parce qu’il n’a rien fait pour eux », a dit Kilifeu dans les colonnes de Les Echos.