Législatives 2017
Accueil / International / Gambie: Demain le jour fatidique ! Déjà Yahya Jammeh prend les devants.

Gambie: Demain le jour fatidique ! Déjà Yahya Jammeh prend les devants.

Ce mardi est un jour de tous les dangers en Gambie. La Cour Suprême saisie par Yahya Jammeh rendra son verdict sur l'issu des élections présidentielles du 1 décembre dernier.

Même si la Cedeao se dit déterminé à faire respecter, par tous les moyens, les résultats des urnes à Yahya Jammeh, la décision de la Cour suprême saisie par le dictateur de Kanilaï n'est pas sans intérêt. Mieux encore tout se joue demain. Ainsi, la Gambie tout entière retient son souffle. Et pour cause, si l'on en croit les propos du Chef de l'Etat Yahya Jammeh, seule une décision de la Cour suprême peut lui faire changer d'avis. Dès lors que la décision lui est favorable, le dictateur poursuivra sa  logique de confisquer le pouvoir. L'intervention militaire prévue par la Cedeao pour investir Adama Barrow serait alors inévitable.

Déjà, pour montrer sa détermination, Yahya Jammeh prend les devant en continuant de fermer les radios.

En effet, le régime de Yahya Jammeh a encore fermé une autre radio hier soir. C'est la Radio Paradise Fm, l'une des plus populaires dans le pays.

Des éléments des forces de sécurités ont, en effet, ordonné aux personnels de cesser les émissions sur instruction du ministère de l'information. Toutefois, nous informe-t-on,  ils n'ont présenté aucun document qui puisse justifier la mesure. Des heures avant la fermeture, Paradise Fm avait permis au porte-parole de l'opposition de s'exprimer.

Depuis le début de l'année, quatre radios ont été fermées. Terranga Fm, Hill top Radio,  Afriradio et enfin paradise Fm. Ces mesures  de Jammeh ont sans doute pour objet de museler la presse afin qu'il puisse dérouler tranquillement sa volonté de rester au pouvoir.

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Inde

Inde : Découverte de 75 épingles et aiguilles dans le corps d’un homme !

L'homme a 56 ans. Son nom, Badrilal Meena, indien de nationalité. C'est ...