jean marie le pen perd son immunité parlementaire

Le parlement européen vient de procéder ce mardi 12 mars 2019, au vote conduisant à la levée de l’immunité parlementaire du député Jean-Marie Le Pen.

Sur demande des juges parisiens qui sont instruits l’affaire des emplois présumés fictifs des assistants parlementaires, les députés ont voté la levée de l’immunité du fondateur du Front national, devenu le Rassemblement national.

La justice suspecte, le député et sa formation d’être à la base d’une affaire consistant à faire embaucher frauduleusement certains de leurs permanents en qualité d’assistants parlementaires, rémunérés aux frais de l’Etat, sans jamais travailler, nous informe France info. C’est au moins la quatrième fois (1998, 2016, 2017) que l’immunité du fondateur et ex-président du Front national, devenu le Rassemblement national est levée. Il devra donc se présenter devant la justice pour répondre de ces accusations.

Pour rappel, l’immunité de Dominique Bilde, eurodéputée du Rassemblement national, a également été levée mardi. Cette dernière est aussi visée pour des faits similaires.