Déjà désigné meilleur joueur africain de l’année 2017, Mohamed Salah a été reconduit dans son règne sur le continent ce mardi soir, pour l’ensemble de son œuvre en 2018. L’attaquant égyptien de Liverpool a été plébiscité pour la deuxième année consécutive par la Confédération africaine de football (CAF), devant son coéquipier sénégalais Sadio Mané et le buteur gabonais d’Arsenal  Pierre-Emerick Aubameyang.

L’intéressé rejoint ainsi au palmarès du trophée créé en 1992 – et alors décerné à l’ailier ghanéen de l’OM Abedi Pelé – l’Ivoirien Didier Drogba (2006, 2009), le Nigérian Nwankwo Kanu (1996, 1999) et le Sénégalais El-Hadji Diouf (2001, 2002). Seuls l’Ivoirien Yaya Touré (de 2011 à 2014) et le Camerounais Samuel Eto’o (de 2003 à 2005, puis en 2010) ont été distingués plus encore, quatre fois chacun.   

Le onze africain de l’année a par ailleurs fière allure, composé essentiellement de joueurs de Premier League puisque sept éléments en sont issus (Serge Aurier, Tottenham ; Eric Bailly, Manchester United ; Riyad Mahrez, Manchester City ; Naby Keita, Liverpool ; Pierre-Emerick Aubameyang, Arsenal ; Mohamed Salah, Liverpool ; Sadio Mané, Liverpool). Pour deux joueurs de Serie A (Mehdi Benatia, Juventus et Kalidou Koulibaly, Naples), un de Liga (Thomas Partey, Atletico) et un évoluant en Afrique, au Mamelodi Sundowns de Pretoria, en Afrique du Sud: le gardien de but Denis Onyango.

Check Also

Mohamed Salah, Michelle Obama,…, les 100 personnalités les plus influentes de 2019

Chaque année, le TIME fait son classement des 100 personnalités les plus influentes du mon…