PARIS ST GERMAIN

Les craintes concernant l’état de santé de Neymar Jr ne se limitent plus, désormais, au huitième de finale aller de Ligue des champions contre Manchester United. Selon L’Equipe, l’attaquant brésilien sera absent pendant deux mois, et manquera donc aussi le match retour au Parc de Princes. Et rien n’indique qu’il sera rétabli pour un éventuel quart de finale, début avril.

Mais ce cas est encore plus complexe. Toujours d’après L’Equipe, le trait de fracture qui apparaît sur les radios est celui… de la saison dernière, qui peut rester visible jusqu’à deux ans. Cette fois, Neymar souffrirait plutôt d’un manque de consolidation de sa fracture de la saison dernière, ce que l’on appelle une pseudarthrose, indique un salarié du PSG.

C’est ce lundi que les médecins du PSG doivent rencontrer Rodrigo Lasmar, le médecin de la sélection brésilienne qui avait opéré Neymar l’an passé. Une décision devra alors être prise pour une nouvelle intervention chirurgicale, ou non. Du côté de la Seleçao, on est plutôt contre: ce serait synonyme de fin de saison pour le « Ney », qui manquerait ainsi sans doute la Copa America au Brésil en juin. Et ce serait surtout le constat que sa blessure a été très mal gérée en 2018, quand les médecins auriverde ont tout fait pour que Neymar soit rétabli pour la Coupe du monde.

Côté parisien, une opération serait un énorme coup dur pour la saison en cours. Mais garantirait une récupération totale… en vue de la saison prochaine. « Sincèrement, il y a neuf chances sur dix qu’il se fasse opérer de nouveau », estime-t-on au club.