CADAVRE

La région de Saint-Louis n’oubliera pas de sitôt la campagne électorale de 2019. Pour cause, Aida Sidibé, militante de l’alliance pour la République (Apr), demeurant au quartier Ndioloféne de Saint-Louis, a rendu l’âme hier, dimanche, au sein du siège de la mouvance présidentielle, suite à un malaise.

Selon le quotidien L’As, la victime est décédé au moment de son évacuation vers l’hôpital régional de Saint–louis où son corps se trouve présentement.