Accueil / une / Donald Trump : Un ancien espion britannique du M16 l’explose avec une « sextape »
Sextape donald trump

Donald Trump : Un ancien espion britannique du M16 l’explose avec une « sextape »

Christopher Steele, 52 ans, ancien espion britannique du MI6 spécialiste de la Russie, est l’auteur du rapport parvenu à la maison blanche, accusant le président américain élu Donald Trump de faiblesses devant l’ennemi russe, qui pourrait le faire chanter.

Les services secrets russes auraient fomenté le « programme Trump » sur la base d’une sextape, de ses ébats quasi-pornographiques avec des prostituées russes.

Donald Trump a botté en touche lors d’une conférence de presse « Est-ce que quelqu’un a vraiment cru à ces histoires ? » ironise-t-il.

Ce rapport a été révélé par le très sérieux CNN et le « New York Times ». Il est composé de 35 pages de notes datées de juin à décembre 2016.

L’auteur de ce rapport explosif était agent des services de renseignement britanniques. Un ex-espion spécialiste de la Russie ou il a servi sous couverture, pendant plusieurs années. Il semble être crédible selon ses paires qui le décrivent comme étant quelqu’un de sérieux et méthodique.

Il est actuellement à la tête d’une agence privée de renseignements basée à Londres pour laquelle travaillent d’anciens agents secrets.

« Nous fournissons aux décideurs des informations stratégiques, des renseignements et des services d’enquête », précise la société Orbis sur son site. « Nous travaillons ensuite avec les clients pour développer et mettre en œuvre des stratégies qui protègent leurs intérêts dans le monde entier. »

La BBC précise au passage qu’en plus de la sextape compromettante, les russes ont en leur possession plusieurs enregistrements compromettants de Donald Trump, en audio et en vidéo, « à plusieurs endroits et en plusieurs lieux ».

On raconte que ce rapport a été initialement commandé par des républicains opposés à Donald Trump, dans le cadre de la primaire républicaine.

Une fois la désignation du candidat républicain, le rapport a été récupéré et l’enquête financée par « un partisan anonyme du parti démocrate ». Ce dernier aurait remis le dossier au FBI, « contre l’avis de la firme » Orbis qui est à l’origine du rapport.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mame Mbaye Niang remet les clefs du département de la jeunesse à Pape Gorgui Ndong

La passation de service entre le nouveau ministre de la jeunesse Pape ...