corps sans ame

Mort naturelle, suicide ou meurtre ? En tout cas force est de constater que le décès du jeune Ngary Ka est le sujet de toutes les conversations, et chacun y va de son commentaire. La trentaine, le jeune homme a quitté le domicile familial au moment du déjeuner. Les faits ont eu lieu au quartier Keur Mame Cheikh Ibrahima Fall.
Et quand les siens constatent qu’il n’était ni dans la maison, ni dans les alentours, ils le recherchent jusqu’à retrouver son corps sans vie. Aussitôt, ses proches alertent les sapeurs-pompiers qui, après avoir constaté le décès, transportent le corps sans vie à la morgue de l’hôpital régional Heinrich Lubke de Diourbel.
Des sources proches des services du procureur renseignent qu’une enquête a été ouverte pour élucider les causes exactes du décès de Ngary Ka.
Il faut souligner que ce drame intervient à peine trois jours après la mort du professeur Henri Diatta mortellement poignardé par la lycéenne Henriette Sambou.
Dans cette même affaire, la mère d’Henriette Sambou et trois autres personnes arrêtées pour non assistance à personne en danger, ont été présentées au procureur de Diourbel aujourd’hui.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.