crash ethipian airlines

Les enquêteurs ont retrouvé les deux boîtes noires du Boeing 737 MAX 8 d’Ethiopian Airlines qui s’est écrasé dimanche après avoir décollé d’Addis-Abeba à destination de Nairobi, au Kenya, tuant les 157 personnes à bord, a annoncé lundi la compagnie aérienne.

L’enregistreur des conversations à bord du cockpit et celui des données de vol ont été récupérés sur le site du crash, précise-t-elle dans un communiqué.

La catastrophe, la seconde en un peu plus de quatre mois impliquant le modèle le plus récent du Boeing 737, l’avion de ligne le plus vendu au monde, a décidé Ethiopian Airlines, mais aussi la Chine et l’Indonésie, à clouer au sol leurs flottes de MAX 8.

L’avion s’est écrasé dimanche peu après son décollage d’Addis-Abeba. Le pilote avait signalé auparavant des « difficultés » et demandé à faire demi-tour, a déclaré le PDG d’Ethiopian Airlines.