Accueil / Economie / le Conseil présidentiel pour l’Afrique (CPA), fin de la Franceafrique……?
Conseil presidentiel pour l'Afrique CPA

le Conseil présidentiel pour l’Afrique (CPA), fin de la Franceafrique……?

Le Conseil présidentiel pour l’Afrique, annonce-t-il la fin de la Franceafrique ou de simples voeux pieux ? En tout état de cause, le 29 aout 2017 et à l’occasion de la conférence des ambassadeurs, Le président Emmanuel Macron, avait annoncé que « C’est en Afrique que se joue largement l’avenir du monde ». Entendrait-il, dorénavant penser la relation avec  les pays africains à l’aune d’une approche nouvelle, loin de la Franceafrique de tous ses prédécesseurs, sans aucune exception ? Seul l’avenir nous le dira !

Ainsi suivant sa logique, Emmanuel Macron a initié la création d’une nouvelle institution destinée à incarner cette nouvelle ère dans les relations franco-africaines, le Conseil présidentiel pour l’Afrique (CPA).

Mais pour ce faire, les dirigeants africains doivent cesser d’être des « préfets » de la France pour s’emparer pleinement des enjeux en présence, en matière de développement économique, de diplomatie et de sécurité.

Nos dirigeants, devront avoir la capacité et le sens patriotique pour être force de propositions et de contre-propositions. Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts, comme disait l’autre. Il est donc permis de nourrir la crainte est que le président Macron ne puisse réussir à dompter les démons de la Françafrique qui ne sont pas la voix de la France mais plutôt de personnalités pour lesquelles priment les intérêts personnels au détriment de ceux de l’Afrique et de la France.

LIONEL ZINSOU, l’un des plus grands defenseurs du FRANC CFA et ancien premier ministre du Benin, serait entre autres à l’origine de cette initiative. De quoi s’en méfier d’avantage si on connait les accointances ideologiques de ce personnage, avec une France qui « possede » l’Afrique. N’est ce pas lui, qui declairait tout de go lors de son discours devant ses camarades républicains que l’Afrique « appartient à l’europe »? et qui traitait KEMI SEBA de tous les noms d’oiseaux pour son activisme pour une afrique forte.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Esclavage en Libye

Libye: Le gouvernement sénégalais condamne et appelle les organismes à mettre fin ce trafic d’être humain

La vente des migrants africains comme des bétails n’a pas encore fini ...