Accueil / Economie / La campagne de commercialisation de l’ arachide toujours en dents de scie
campagne, arachide

La campagne de commercialisation de l’ arachide toujours en dents de scie

L’Etat du Sénégal a décidé de suspendre la taxe de 40 f sur le kilogramme d’ arachide exporté. Une mesure qui est bien accueillie par le collectif des producteurs et exportateurs de graines d’ arachide. Pendant ce temps, les opérateurs privés reprennent leurs activités.

Les opérations de vente et d’achat des graines d’arachide ont repris dans le Saloum. Les opérateurs privés ont fini par encaisser les chèques sans provision émis par la Sonacos.sn. Mais du côté des paysans qui s’étaient rapprochés de la compagnie d’exploitation des oléagineux, l’inquiétude persiste parce que la Copéol n’a pas encore reçu de financement.

Il y a seulement quelques jours, ils avaient élevé la voix pour déplorer les chèques sans provision qui leur ont été servis par la Sonacos. Les opérateurs privés stockeurs qui décrivaient ainsi une campagne mal partie ont renoué avec l’espoir. Selon Cheikh Tall président de la Fédération des OPS- zone centre, les chèques sans provisions qui ont été servis ont été finalement régularisés. N’empêche, la campagne de commercialisation avance toujours en dents de scie parce que, jusqu’à présent, certains huiliers peinent à démarrer faute de financement. La Copéol quant à elle, attend toujours une subvention. D’où l’inquiétude de certaines organisations paysannes comme l’Asprodep qui avait signé un contrat avec elle.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*