ousseynou sy l'auteur du bus incendié en italie

La police italienne n’a pas mis assez de temps pour cueillir Ousseynou Sy, ce sénégalais qui avait brûlé ce mercredi un bus scolaire transportant 51 élèves. Selon les informations de Libération, M. Sy a livré les raisons de sa « colère » lors de son interrogatoire sous le régime de la garde à vue.

« Je voulais faire un geste éclatant pour attirer l’attention sur les conséquences des politiques migratoires. Je suis moi même victime de cette politique car j’ai perdu trois enfants en mer », confesse-t-il.

Par ailleurs son avocat, Me Davide Luccini révèle que son client «est athée et n’a aucun lien avec le terrorisme».

La robe noire dédouane son client : « Il ne voulait pas faire mal. Il ne voulait blesser personne. C’était un geste irréfléchi. Il voulait juste attirer l’attention sur ce qui se passe en politique migratoire. »

Les chefs d’accusation « prise d’otage, massacre et incendie avec la circonstance aggravante de terrorisme » sont retenus contre lui. En cas de condamnation, Sy pourrait perdre sa nationalité italienne conformément au décret-loi « immigration et sécurité » adopté en 2018.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.