Les attaques terroristes se multiplient au Burkina. En effet, dix civils ont été tués dans la matinée du dimanche 27 janvier 2019, dans le village de Sikiré, situé à une vingtaine de kilomètres de la commune de Arbinda, dans la province du Soum.

Selon RFI, les assaillants sont arrivés à bord de motos et de « tricycles » à Sikiré. Il était au nombre de dix et ont ouvert le feu sur les habitants du village avec des kalachnikovs. Selon un élu local de la commune d’Arbinda, « ils ont fait des tours dans le village et ouvert le feu sur les populations ». Ils ont également saccagé et incendié des boutiques et autres commerces.

Le Burkina-Faso est confronté depuis quatre ans, à des attaques jihadistes de plus en plus fréquentes et meurtrières. D’abord, concentrées dans le nord du pays, ces attaques se sont ensuite étendues à d’autres régions dont celle de l’Est, frontalière du Togo et du Bénin.

Check Also

Burkina Faso: Deux enseignants enlevés retrouvés morts…

Drame au Burkina Faso. En effet, d’après le ministère de l’éducation nationale…