Accueil / International / Birmanie ! Silence, on massacre les musulmans.
Rohingya

Birmanie ! Silence, on massacre les musulmans.

Devant le regard complice des grandes puissances, le massacre des musulmans se poursuit en Birmanie. Qui pour sauver les Rohingya ?

Les massacres des Rohingya se poursuivre sur le regard  complice des grandes puissances et ainsi que de l’Onu. La responsabilité de ces massacres incombe principalement à deux figures importantes de l’échiquier birman : la présidente Aung San Suu kyi et le moine extrémiste Ashin Wirathu leader du mouvement  969 et membre l’association  Ma Ba Tha qui prône le boycott des commerces  musulmans  et l’interdiction des mariages inter-religieux. Il a été  accusé d’envenimer la haine sociale et religieuse. Condamné en 2003  à 25 ans de prison et libéré en 2012 à la suite d’une amnistie internationale.

Aung Suu kyi qui se trouve actuellement à la tête de l’état de Birmanie  et qui commande  également  l’armée assume la pleine responsabilité de ces massacres. Elle n’a rien fait pour empêcher ce massacre, son gouvernement refuse également l’envoi d’une mission de l’ONU sur place.

De l’autre côté, Malala Yousafzai, la jeune Pakistanaise qui a reçu le prix Nobel de la paix 2014, reproche à son « homologue » Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix 1991 et dirigeante de la Birmanie, son silence sur le sort des Rohingya, la minorité musulmane birmane persécutée.

Vu l’ampleur des tueries organisées, des voix se sont élevées dernièrement demandant le retrait immédiat de son Prix Nobel de la Paix à Aung San Suu Kyi. Celle-ci ne mériterait pas de le porter car étant impliqué directement dans l’épuration ethnique visant les Rohingya.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Esclavage en Libye

Libye: Le gouvernement sénégalais condamne et appelle les organismes à mettre fin ce trafic d’être humain

La vente des migrants africains comme des bétails n’a pas encore fini ...