Accueil / People / Alassane Mbaye : « Pourquoi j’attire autant les femmes…»

Alassane Mbaye : « Pourquoi j’attire autant les femmes…»

Il a la particularité de toujours attirer les foules. La dernière en date résulte de sa grande soirée au Grand Théâtre qui lui a permis, une fois de plus, de prouver sa dimension. Alassane Mbaye a réussi son pari. Des pluies de billets de banque et présents en tout genre ont rythmé l’événement, riche en couleurs. Dans une interview avec l’Observateur, le griot des VIP, à cœur ouvert, est revenu sur la soirée mais aussi sur ses relations avec les célébrités et les femmes.

Comme à l’accoutumé, l’anniversaire d’Alassane Mbaye s’est déroulé à guichets fermés. Une soirée dédié au Président Macky Sall, Alassane Mbaye explique les raisons de son choix. «Je suis sénégalais, citoyen de ce pays et sensible à tout ce qui s’y passe. Nous avons vécu l’époque des autres Présidents du Sénégal, avons été témoins des œuvres qu’ils ont accomplies. Macky Sall a fait des monts et merveilles, et même plus. Au regard de tout cela, je ne voyais pas comment ne pas lui rendre hommage. Il le mérite amplement», affirme ce dernier.

Interrogé sur le montant de l’enveloppe du chef de l’Etat et de la Première Dame, Marième Faye Sall, Alassane laisse le doute et explique : «Plus rien ne peut m’étonner d’eux. Vous savez, j’étais très malade et les diagnostics étaient tout sauf encourageants. C’est grâce à Harouna Dia que je m’en suis sorti. Il m’a évacué à l’étranger pour que je puisse me soigner. A mon retour, il y avait des rendez-vous réguliers à respecter. Par la générosité de la Première Dame, je parviens à faire le suivi de mon cas normalement», se-dit-il.

Très courtisé par les femmes, Alassane Mbaye donne les raisons: «Elles sont justes bien avec moi et se retrouvent dans ce que je fais. J’attire autant les femmes, par ma manière de raconter l’histoire du Sénégal, des rois et autres. Cela les intéresse au plus haut point… Le reste n’est que détails».

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*