Accueil / Technologies / Africa50 investit au Sénégal dans le secteur de l’Energie
africa50

Africa50 investit au Sénégal dans le secteur de l’Energie

Africa50 a tenu ce matin son assemblée générale annuelle à l’hôtel King Fahd. Une cérémonie présidée par le  président de la République Macky Sall, le Directeur Général Africa50 et le président de Africa50 par ailleurs directeur de la Bad. Une occasion pour le directeur Général Alain Ebobissé de décliner la feuille de  route de leur structure en Afrique plus particulièrement au Sénégal.

En effet, Africa50 est une plateforme d’investissement dans l’infrastructure qui contribue à la croissance du continent en développant et en investissant dans des projets bancables, en catalysant le capital du secteur public et en mobilisant le financement du secteur privé, avec un impact et des rendements financiers différenciés. Avec le financement initial de 23 pays africains actionnaires, la Banque africaine de développement (Bad), la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) et la Banque Al-Maghrib (Bam), et une mission visant à offrir un impact sur le développement et des rendements financiers différenciés, Africa50 a été lancée avec l’objectif de contribuer à faire face aux obstacles pressants de la fourniture d’infrastructures sur le continent.

Ainsi, prenant la parole le président Directeur d’Africa50 Dr Akinwumi Adesina s’est réjouie d’abord de l’apport du président de la République Macky Sall qui compte accompagner l’Africa50 dans ses missions mais aussi monter les orientations d’Africa50 pour le Sénégal. Ainsi, selon le Directeur général, Africa50 compte accompagner le Sénégal dans les différents secteurs tels quels le transport, l’énergie entre autres. «Le rôle d’abord d’Africa50 est d’alléger la qualité de vie des Africains en leurs apportant notre soutien concernant les différents secteurs d’activités. Par exemple, au Sénégal à l’heure actuelle, nous soutenons le projet du Président Macky Sall concernant le train express régional. Car ceci est un projet d’infrastructure bien structurant. Nous avons aussi lié un partenariat entre le Senelec dans le domaine de l’énergie qui est de construire une centrale électrique à Malicounda » a fait savoir Dr Akinwumi Adesina.

Par ailleurs, le Directeur général d’Africa50 invite encore une fois de plus le secteur privé à accompagner le projet Africa50 afin de combler le déficit de financement en ce qui concerne le plan secteur Afrique.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mame Mbaye Niang remet les clefs du département de la jeunesse à Pape Gorgui Ndong

La passation de service entre le nouveau ministre de la jeunesse Pape ...