OUSMANE SONKO

Le porte parole du Pastef, Cheikh Tidjane Diene, ne donne aucun répit à la directrice de cabinet de la campagne du candidat Macky Sall. Après avoir démenti ses propos qui faisaient état  » d’un plagiat » de l’Acte 3 par Ousmane Sonko, il a tenu à préciser les propositions de son candidat.

« A propos des Pôles Territoires : Réponse à Madame la Directrice du Cabinet de Campagne du Candidat Macky Sall

Vous avez accusé le Candidat Ousmane Sonko d’avoir plagié « intégralement » l’Acte III de la décentralisation en utilisant la notion de « Pole-Territoire » dans son programme. Ces affirmations sont « intégralement » fausses, bien entendu, comme beaucoup d’autres avant.

 

Voici la preuve.

  1. Ousmane Sonko ne parle pas de « Pole-Territoire» mais de « Région-Pôles» ou « Pôles régionaux ». A la page 15 du programme JOTNA, thématique 6, on peut lire  » Nous érigerons au Sénégal six grandes régions-pôles de développement durable, véritables laboratoires d’expérimentation, d’impulsion et d’éclosion des politiques économiques et sociales. » Comme le disent les jeunes, on vous dit « Angleterre », vous entendez  » Pombiterre »
  2. La création de ces pôles régionaux n’est pas une idée de Macky Sall créée à la faveur de l’Acte III de la Décentralisation. Ces Pôles ont été conçus et théorisés depuis 2009 par les Assises Nationales et figurent en bonne place dans le Rapport des Assises. Voici ce qu’en disent les Assises nationales : « (…) D’où la proposition de promouvoir six zones éco-géographiques en pôles de développement, comme pivots de la cohérence territoriale : (1) La région du Cap-Vert; (2) le vieux bassin arachidier ; (3) La zone sylvo-pastorale ; (4) La région du Sénégal oriental ; (5) La Casamance ; (6) La vallée du fleuve Sénégal. L’idée est à la fois d’accompagner les territoires les plus dynamiques et d’aider les plus fragiles à se doter des moyens de leur développement.» (Rapports Assises Nationales, Page 148)
  3. Nul n’est plus légitime que le Candidat Ousmane Sonko pour porter et promouvoir les Conclusions des Assises Nationales car il en a été signataire en sa qualité de Secrétaire général du syndicat des impôts et domaines en son temps. Ensuite, plus récemment, en tant que leader de PASTEF, il a signé la Charte de Gouvernance Démocratique des Assises Nationales, avec la ferme volonté d’appliquer les recommandations, contrairement à ceux qui ont renié leur parole et délaissé les Assises Nationales sitôt arrivés au pouvoir. De surcroit, de nombreux leaders de la Coalition Sonko Président ont été des acteurs de premier plan des Assises Nationales et sont toujours restés attachés à sa bonne application.
  4. Si vous croyez tant à ce concept de « Pôles régionaux» au point d’en revendiquer la paternité, pourquoi n’avez-vous pas pu, ou su, le traduire en acte depuis sept ans.
  5. Nous-en restons là, pour le moment, et attendons la prochaine grossièreté que nous démonterons comme toutes les autres. Aussitôt!
  6. Par contre, en ce qui nous concerne, plutôt que de vous critiquer d’avoir le courage d’aborder maintenant, à notre suite, des thématiques comme le Franc CFA, la renégociation des contrats miniers, la lutte contre l’évasion fiscale, ou la création de la banque des émigrés etc., nous vous encourageons à prendre davantage dans nos propositions. Car notre Programme est la seule alternative souhaitée par le peuple sénégalais dans sa quête d’Avenir.

Pour la Coalition Sonko

Le Porte-parole »