Accueil / Interviews / 55 ans déjà, Lumumba fut assassiné au Katanga

55 ans déjà, Lumumba fut assassiné au Katanga

M. Lumumba a été l’une des principales figures de l’indépendance du Congo, colonie belge depuis 1908 et jusqu’au 30 juin 1960. Il était alors devenu le premier chef du gouvernement après l’indépendance, accordée dans la précipitation lors de la Table ronde de Bruxelles quelques mois auparavant.

Le temps d’un éclair
Il n’a toutefois exercé cette fonction que quelques mois dans un pays immédiatement plongé dans les troubles et divisé par les rébellions armées, révoqué par le président Joseph Kasa-Vubu.

C’est toutefois le futur maréchal Mobutu Sese Seko qui a scellé son sort et permis son assassinat, en l’envoyant au Katanga. M. Lumumba est torturé dès son arrivée à Elisabethville (aujourd’hui Lubumbashi), le chef-lieu de la province séparatiste, et assassiné le 17 janvier 1961, dans des circonstances restées obscures mais en présence d’officiels belges.

Plongé dans l’acide
Une commission parlementaire d’enquête belge a évoqué en 2001 une responsabilité “morale” de la Belgique, révélant que son cadavre avait été plongé dans l’acide. Le gouvernement avait alors présenté les excuses de la Belgique au Congo.

En pleine Guerre froide, l’ombre de la CIA a aussi plané sur l’opération fatale au dirigeant congolais, jugé trop proche de Moscou.

En décembre 2012, la justice belge a annoncé qu’à la demande de la famille de l’ancien dirigeant congolais elle allait lancer une enquête sur cet assassinat. Une bonne partie des personnes susceptibles d’être poursuivies dans cette affaire sont toutefois décédées, le dernier en date étant l’ex-lieutenant-colonel Claude Grandelet, mort le 17 décembre 2014 à Bouge (Namur), à l’âge de 80 ans.

“Indigène prometteur”
Né le 2 juillet 1925 à Onalua (centre du pays), Patrice Lumumba était considéré comme un élève brillant mais avait dû interrompre ses études tôt, faute d’enseignement supérieur. Autoditacte, il embrasse une carrière de journaliste et reçoit en 1954 sa carte d'”immatriculé”, un rare privilège accordé à quelques “indigènes” prometteurs.

Il entame ses activités politiques en 1955 en fondant une “association du personnel indigène de la colonie” (APIC), puis en octobre 1958, le Mouvement national congolais (MNC). Ce qui le conduit à participer à la conférence panafricaine d’Accra, rassemblant en décembre de la même année des leaders indépendantistes africains.

Les Congolais d’abord, le roi Baudouin après
Emprisonné à la suite de troubles à Stanleyville (aujourd’hui Kisangani, nord-est), il est toutefois libéré en toute hâte par les autorités coloniales pour lui permettre de participer à la Table ronde de Bruxelles qui fixe la date de l’indépendance au 30 juin.

Désigné Premier ministre après les élections de mai 1960, le leader du MNC est investi le 23 juin, une semaine avant l’indépendance, alors que le président du nouvel Etat était Joseph Kasa-Vubu, de l’ABAKO.

Lors de la cérémonie de proclamation de l’indépendance, M. Lumumba avait prononcé – alors que ce n’était pas prévu – un discours virulent dénonçant les abus de la politique coloniale belge depuis 1885. Au lieu de s’adresser au roi Baudouin présent à la cérémonie, il avait entamé son allocution par une salutation “aux Congolais et Congolaises, aux combattants de l’indépendance…” Son discours proclamait que l’indépendance marquait la fin de l’exploitation et de la discrimination, le début d’une ère nouvelle de paix, de justice sociale et de libertés. Il avait également dénoncé “les ironies, les insultes, les coups que nous devions subir matin, midi et soir, parce que nous étions des nègres”.

Mobutu au pouvoir, tortures et assassinat
M. Lumumba avait été destitué dès le 5 août par M. Kasa-Vubu, avec l’assentiment de l’ONU qui venait de déployer des Casques bleus à la demande du gouvernement congolais en réponse à une intervention militaire belge faisant suite à la mutinerie de la Force publique et à la sécession de la riche province du Katanga.

Acculé à la fuite, il avait finalement été arrêté le 9 décembre 1960 et emprisonné dans une caserne des environs de Léopoldville (désormais) Kinshasa, la capitale.

Le 17 janvier 1961, le colonel Joseph-Désiré Mobutu, arrivé au pouvoir à la faveur d’un coup d’Etat en septembre précédent, avait envoyé M. Lumumba à Elisabethville, où il est torturé dès son arrivée et assassiné à 21h43

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Thank God It’s Friday (T.G.I.F.) : La RUPTURE est toujours attendue

La RUPTURE est toujours attendue dans notre société. Le pays s’enlise, les ...

Thank God It’s Friday (T.G.I.F.) : Le Président de l’Année

La République est orpheline de son Président.  Y-a-il encore un capitaine à ...

Thank God It’s Friday (TGIF) : Coups et Coûts d’éclat d’une présidence

Jamais mandat présidentiel n’a été si jalonné de coups et coûts d’éclat, ...

L’Oeil du Juriste et Droit de l’Hommiste : Sur la résolution 2334 des Nations Unies

Sur la résolution 2334 des Nations Unies, voici notre lecture : Le ...

Thank God It’s Friday (T.G.I.F.) : Le droit des peuples à l’autodétermination

Le droit des peuples à l’autodétermination est un droit inaliénable. Le Général ...

Thank God It’s Friday (TGIF): Les incohérences de la présidence Macky SALL

Les incohérences de la présidence SALL sont manifestes dans les choix d’investissement ...

Thank God It’s Friday (TGIF) : La paix et la sécurité en Afrique, que des chimères !

La paix et la sécurité sont les conditions indispensables pour un développement ...

Communiqué du Conseil des Ministres du 07 Décembre 2016

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des Ministres, mercredi 7 ...

L’Oeil du Juriste et Droit de l’Hommiste : Djinns et JAMMEY

INSÉCURITÉ ET PARANORMALITÉ Insécurité et paranormalité, il ne reste pas un pas ...

Thank God It’s Friday (TGIF) : De la noblesse de l’action politique

De la noblesse de l’action politique pour donner du sens et faire ...

(Audio) L’aveu de Me Abdoulaye Wade sur l’envoi des nervis à la mairie de Barthélémy Dias

Les faits se sont déroulés à la veille des élections présidentielles de ...

Khalifa Sall soutient Barthélémy Dias

Barthélémy Dias est appelé à la barre du tribunal de grande instance ...

Communiqué du Conseil des Ministres du 30 Novembre 2016

Le Président de la République Macky SALL a réuni le Conseil des ...

Procès : Les pro-Tanor lâche Barthélémy Dias, Aïssata Tall Sall vole à son secours

Les pro-Tanor ne sont prêt à soutenir Barthélémy Dias dans le cadre ...

Barthélémy Dias prévient : « je ne participerai pas à une mascarade de justice »

Barthélémy Dias déclare qu’il sera au tribunal demain pour son procès. Mais ...

Le FPDR vole en éclat ! Le Sénégal malade de ses hommes politiques?

Faut-il en rire où en pleurer ? Le Front pour la Défense ...

Gambie : La fin de règne pour Yayah Jammeh ?

Il dirige depuis 1994, la Gambie. Lui c’est Yayah Jammeh  qui, comme ...

Mais où en est-on avec les Chambres Africaines Extraordinaires?

Le gouvernement du Sénégal et l’Union africaine ont convenu de créer au ...

Réforme de la magistrature : BBY suggère à l’Etat un dialogue constructif

Depuis quelque temps, le pouvoir exécutif en son Chef, le Président Macky ...

Tout va mal exige la démission de Oumar Maal

Le mouvement tout va mal n’est pas resté insensible face à cette ...

Alcaly Cissé appelé à la barre, son avocat dénonce une insécurité juridique

Un nouveau procès pour Alcaly Cissé est le 18 décembre 2016  en ...

Edito du Mercredi : L’innovation chers dirigeants, non à la diversion !

L’innovation peut permettre à nos pays et nos organisations de faire beaucoup ...

L’autoroute à péage ou l’arnaque du siècle

On peut dire sans risque de se tromper que l’autoroute à péage ...

L’équipe brésilienne périe dans un accident d’avion.

Le monde du football est en deuil. Une équipe brésilienne a périe ...

Alerte! Le syntocinon en rupture. Les femmes en danger !

Le syntocinon est en rupture au Sénégal. Le médicament utilisé dans les ...

La connexion à l’acte, un moyen sournois pour Kirène et Tigo d’abuser les consommateurs

Avec le développement exponentiel des moyens de communications, les opérateurs de téléphonie, ...

Lutte contre l’insécurité au Sénégal : De nouveaux commissariats en vue

L’insécurité a fini par installer la psychose aux Sénégal et les autorités ...

Mankoo Wattu Sénégal persiste et signe : Nous irons au Palais

Le porte-parole de Manko wattou Sénégal persiste et signe. Une délégation se ...

Sénégal : l’insécurité alimentaire s’installe

Au Sénégal, plus qu’un mois après l’hivernage voilà que l’insécurité alimentaire se ...

Edito du Mardi : La patrimonialisation de la gestion de l’Etat au Sénégal

La patrimonialisation de la gestion de l’Etat est perceptible à chaque publication ...

casamance

Casamance : Le MFDC libère la zone des palmiers

Casamance, la zone des palmiers n’est plus un  no man’s land. La ...

Edito du Lundi : Un monde soif de partenariat

Un partenariat en permanence et un partenariat pour toujours nous permettront de ...

Encore cinq morts dans un accident sur la route de Khombole

La route à encore tué ce matin. A l’entrée de Khombole, un ...

La pauvreté, principal facteur de la violence au Sénégal: Mais et ce fameux taux de croissance alors !

Le Sénégalais est-il devenu subitement violent ? Ces derniers jours tout parait le ...

Cuba : Le leader Maximo, Fidel CASTRO, tire sa révérence

Fidel Castro, qui a régné pendant un demi-siècle sur Cuba,  est mort ...

Edito du Weekend : Un autoritarisme ou une autorité ?

Un autoritarisme ressemble beaucoup à une attitude dictatoriale alors qu’une autorité est ...

Le front pour la défense du Sénégal exige le toilettage du fichier électoral et durcit le ton

Le front pour la défense du Sénégal durcit le ton. Les opposants ...

Recrutement dans l’armée : les inscriptions font deux morts à Ouakam

Sans doute l’ange de la mort a élu domicile au Sénégal ces ...

Turquie: Erdogan menace d’ouvrir les frontières aux migrants vers l’Europe

A la suite du vote du Parlement européen qui a demandé hier ...

Recrudescence de la violence : Babacar Mbaye Ngaraf indexe Macky Sall

La recrudescence de la violence au Sénégal a fini par installer la ...

Mimi Touré : « je reste une militante de l’abolition définitive de la peine de mort »

Depuis quelque temps le débat sur la restauration de la peine de ...

Panne de l’appareil Radiothérapie de l’hôpital le Dantec: L’Etat mobilise 3.6 milliards

La panne de l’appareil de Radiothérapie de l’hôpital le Dantec ne sera ...